RDC : Le nouveau prix du carburant fixé au Sud-Kivu est annulé par la ministre de l’économie nationale

Le gouvernement provincial du Sud-Kivu a, après une réunion avec les pétroliers mardi dernier, fixé à 1800 francs Congolais le litre de l’essence et de gasoil. À son tour, La ministre de l’économie nationale vient d’annule ce nouveau prix de carburant (essence et gasoil) et maintient l’ancien prix. Elle dit maintenir l’ancienne structure des prix, en attendant l’examen des préoccupations des pétroliers.

Dans un communiqué signé ce mercredi 15 juillet, Acacia Bandubola affirme que la fixation du prix de ces produits pétroliers n’a pas respecté la loi en la matière qui lui accorde de manière exclusive cette compétence.

Inscription ISJC

« Le ministre de l’économie nationale informe l’opinion nationale en général, et la population du Sud-Kivu en particulier que le communiqué officiel signé à Bukavu, en date du 14 juillet 2020, par le ministre provincial du Sud-Kivu en charge des hydrocarbures, la FEC/Sud-Kivu ainsi que le Club des pétroliers, fixant le prix de l’essence et du gasoil à 1800FC/le litre, est de nul effet car n’ayant pas respecté les prescrits de l’article 18 de la loi n°12/020 du 09 juillet 2020 relative à la liberté des prix et à la concurrence, qui octroient cette compétence de manière exclusive au seul ministre de l’économie nationale », lit-on dans ce communiqué.

Acacia Bandubola souligne qu’en attendant l’examen des préoccupations des opérateurs économiques du Sud-Kivu, la structure des prix des produits pétroliers publiée le 6 mai 2020 demeure d’application.

En rappel, l’ancien prix de carburant dans la partie Est du pays était et reste de 1500FC jusqu’à nouvel ordre national.

Rachel Rugarabura, JRI

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.