Pourparlers de Nairobi III : Wilhelmine Ntakebuka invite les congolais à accompagner les résolutions issues de ces assises

Pourparlers de Nairobi III : Wilhelmine Ntakebuka invite les congolais à accompagner les résolutions issues de ces assises

Dès son retour du Kenya où elle a pris part aux assises de Nairobi III, Madame Ntakebuka Wilhelmine exhorte à tous les congolais d’accompagner les recommandations issues desdites assises pour la restauration de la paix sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo.

Modératrice Nationale du Collectif des Femmes Engagées pour la Paix et le Développement en RDCONGO et Directrice de VICO, Wilhelmine invite tous les congolais à être soudés comme un seul peuple pour atteindre cet objectif commun, qui n’est rien d’autres que la restauration de la paix.

Inscription ISJC

« Les recommandations de ces assises nous concernent tous congolais ainsi que toutes les parties prenantes à cette guerre. Nous nous exhortons de contribuer, et d’accompagner le gouvernement dans toutes ses initiatives susceptibles à la restauration d’une paix durable dans notre pays, nous en avons un rôle très important! La paix doit régner entre nous-mêmes, car nous sommes obligés de rester soudés en tant que congolais et premiers bénéficiaires de la paix. L’intégrité territoriale de la RDCONGO est indiscutable! », indique-t-elle.

Tout en rappelant que la cohabitation pacifique doit être une obligation pour tous, notre source invite les uns et les autres à travailler contre les conflits ethniques qui ont tendance à prendre de l’ampleur dans certaines provinces, et qui sont alimentés par les discours de haine que nous devons à tout prix éviter et en mettre fin dans nos communautés.

« L’insécurité que vive la population congolaise bientôt 25 ans durant et qui plonge la population dans une misère extrême, les conditions de vie précaire, les mouvements de la population interne sans aucune assistance humanitaire; une situation qui doit interpeller les parties prenantes dans cette guerre qui doit prendre fin, car la population est maintenant à bout des forces », poursuit-elle.

Elle invite la Communauté internationale à reconnaître qu’il y a eu génocide sous ses yeux, en RDCONGO et lui demande accompagner la mise en application des recommandations du rapport mapping.

« Notre pays ne se développe pas, toute une génération sacrifiée; sans écoles, sans structures de santé, sans électricité, sans routes, etc. Et toutes ces pertes en vies humaines, suite à l’activisme des groupes armés étrangers, et locaux; plus de 10 millions des personnes tuées; n’est-ce pas là un génocide non déclaré?? Aujourd’hui la paix et rien que la paix! », a-t-elle conclu.

Cette dernière s’est ainsi exprimée après la publication de différentes recommandations issues des pourparlers de Nairobi III au Kenya.

Théophile OMBENI

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.