Nord-Kivu/fin de l’examen d’Etat: le gouverneur interdit tout comportement de débordement des finalistes

Les es épreuves d’examen d’Etat édition 2023-2024 se clôturent sur toute l’étendue du pays ce jeudi 27 juin. Dans la province du Nord-Kivu, le gouverneur, le général-major Peter Chirimwami,  interdit tout comportement de débordement et qui frise la délinquance après la sortie des salles d’examen d’Etat.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, l’autorité provinciale instruit les services de sécurité de veiller afin d’éviter aux dérapages qui peuvent se produire.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

En effet, à la fin de ces épreuves, les élèves ont tendance à envahir les principales artères des villes pour célébrer la fin de l’examen. Avec des conséquences parfois néfastes, allant jusqu’à l’enregistrement des morts dans les rangs des finalistes.

Des élèves se retrouvent parfois dans des bistrots, ivres et exposés à des dangers de divers ordres. Au moins 962 000 candidats ont été inscrits pour l’examen d’état en République démocratique du Congo, selon l’inspecteur général du ministère de l’Education nationale et nouvelle citoyenneté. Parmi ces candidats on compte 48% des filles.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Ces épreuves certificatives nationales ont débuté depuis le 25 juin et se clôturent ce jeudi 27 juin.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.