Nord-Kivu : Deux combattants du M23 capturés par les FARDC à Rutshusru

Nord-Kivu : Deux combattants du M23 capturés par les FARDC à Rutshusru

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont annoncé avoir capturé deux militaires rwandais la nuit du dimanche au lundi 28 mars 2022 lors de l’attaque des miliciens du Mouvement du 23 Mars (M23).

Pour le Porte-Parole du Gouverneur militaire du Nord-Kivu, le Général Sylvain Ekenge, les deux soldats capturés sont notamment l’adjudant Habyarimana Jean-Pierre et du soldat de rang Uwajeneza Muhindi John alias Zaje. Les deux sont tous du 65ème bataillon de la 402ème brigade des Forces de Défense du Rwanda (RDF).

Inscription ISJC

« Au cours de ces attaques, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo ont mis la main sur deux militaires Rwandais. Il s’agit de l’adjudant Habyerimana Jean-Pierre, matricule AP 27779, et du soldat de rang Uwajeneza Muhindi John alias Zaje, tous du 65ème bataillon de la 403ème brigade des Forces de Défense du Rwanda. Ces deux sources crédibles précisent le nom de leur unité et l’identité de leurs commandants de bataillon et de brigade. Le 65ème bataillon et la 402ème brigade commandés respectivement par le Lieutenant-colonel Rurindo Joseph et le Général Nkubito Eugène sont basés à Jarama w au camp militaire Kibungo au Rwanda. Au regard des informations fiables fournies par cette source crédible, les FARDC s’interrogent sur le sens de la mutualisation des efforts en vue des opérations conjointes avec un partenaire qui ne respecte ni ses engagements vis-à-vis de la RDC, encore moins sa propre parole à l’occasion de différentes rencontres et échanges entre leaders à tous les niveaux avec la promesse nous poignarder dans le dos. Nonobstant l’évolution de la situation sur le terrain, les FARDC tiennent à rassurer la population congolaise que toutes les dispositions sont prises pour rétablir rapidement l’autorité de l’Etat et restaurer la paix à Tchanzu et Runyonyi », a confié Sylvain Ekenge à nos confrères de Laprunellerdc.info.

Au porte-parole de l’armée d’ajouter que les combattants du M23 qui ont attaqué les positions des FARDC de Tchanzu et Runyonyi dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, étaient soutenus par les Forces de Défense du Rwanda (RDF). L’armée congolaise demande la population du Nord-Kivu à adopter une attitude patriotique, de se mobiliser derrière les forces armées pour barrer la route aux combattants du M23.

« Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo rappellent enfin que dans la conduite des opérations, elles vont accomplir leurs missions constitutionnelles avec détermination dans le strict respect de leur serment de ne jamais trahir le Congo », a-t-il conclu.

En rappel, au cours de ces affrontements entre les FARDC et les miliciens du M23, les habitants de Runyonyi, Tchanzu et Bunagana ont fui leurs habitations et se sont dirigés vers les zones supposées sécurisées.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.