Mwenga : Libéré, le colonel Hamuli Civiri retourne en maitre dans son fief à Kamituga

Mwenga : Libéré, le colonel Hamuli Civiri retourne en maitre dans son fief à Kamituga

Le Colonel Hamuli Civiri, Commandant du 3306ème régiment des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), a regagné la cité de Kamituga dans le territoire de Mwenga, jeudi 12 octobre.

En provenance de Kinshasa où il a été arrêté par la Cour militaire, l’Officier des FARDC a atterrit dans une grande acclamation après trois mois d’absence au milieu des habitants de cette contrée. S’adressant à la population, Civiri a rassuré qu’il avait été injustement accusé, raison pour laquelle les juges l’ont relâché pour qu’il reprenne ses fonctions.

Inscription ISJC

« Les juges de la Cour militaire  ont trouvé que j’étais innocent. Après les enquêtes, ils ont jugé bon de me relâcher pour reprendre mes tâches quotidiennes », a-t-il confié à son arrivée.

Le Colonel n’est pas du tout le bienvenu dans cette contrée malgré les acclamations lors de son arrivée de Tukolo à Malupango, son domicile.

D’après un confrère, cité par laprunelle.info, la Société civile se dit « déçue car tous les griefs portés contre lui (Le colonelle Civiri, Ndlr) étaient vrais » et regrette que  « la justice militaire n’ait pas tenu compte des preuves fournies par la société civile ».

Dans ses propos, l’Officier a demandé aux habitants de Mwenga de faire confiance aux forces de sécurité et collaborer ensemble pour lutter contre toute menace qui surviendrait des territoires voisins.

A en croire le confrère, dans le cortège, on pouvait noter la présence des autorités territoriales, les équipes de football, le mouvement Rastaman, les agences de transport (Okapi, Arc-en-ciel,…) et des Associations locales de développement.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.