Marche pacifique à Bukavu : La population réclame les élections

Marche pacifique à Bukavu : La population réclame les élections

C’est vers 10 heures juste que la marche prévue, ce lundi 31 juillet, par la société civile du Sud Kivu commence à Bukavu. Partis de la Place de l’indépendance, les manifestants devaient se rendre jusqu’au bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) via la place Feux-rouge et le rond-point SONAS.

Plusieurs habitants se sont joints à ceux qui étaient déjà prêts au point de départ, la Place de l’indépendance,  dans la commune d’Ibanda. « Elections, élections », scandent les manifestants qui exigent l’élection présidentielle avant décembre 2017.

Un groupe de policiers est placé sur le lieu. Il n’attend qu’un ordre pour disperser les manifestants. Et l’ordre est venu. La police tire une grenade lacrymogène dans la foule qui se disperse.

Quelques minutes plus tard, les manifestants se retrouvent à côté du bureau de la société civile qui organise la marche, non loin du bureau de la CENI, situé à l’hôtel de la Poste.

La  jeep de la police les rejoint sur place, tire plusieurs grenades lacrymogènes dans la foule qui tente de se reconstituer.  Elle se disperse à nouveau. Certains manifestants s’enfuient dans des maisons voisines pour essayer de se protéger.

Quelques policiers  ramassent des pierres qu’ils jettent sur les manifestants. Ceux-ci, à leur tour, ripostent. Des coups de balles réels sont alors tirés pour sommation.

Des manifestants essayent de se reconstituer mais sont de nouveau dispersés par la police qui va finir par maîtriser la situation.

Le bilan provisoire fait sur place état de quatre personnes blessés et deux manifestants arrêtés par la police.

« Nous voulons des élections, nous en avons assez, élections, élections, élections, élections, élections, élections », réclamaient les manifestants.

Sur leur calicots, était inscrit « Avec ou sans élections, Kabila doit partir »

Marie-Louise Nsimire

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.