Le Rassemblement de l’opposition dénonce le ton « agressif » de Joseph Kabila 

Le Rassemblement de l’opposition dénonce le ton « agressif » de Joseph Kabila 

Dans un communiqué de presse publié ce 15 novembre, le Rassemblement de l’opposition (plate forme réunissant des opposants autours d’Etienne Tshisekedi et Moïse Katumbi),  a réagi au discours du président de la République au parlement réuni en congrès.

« Le Rassemblement s’indigne du ton agressif du discours de monsieur Joseph Kabila (président de la RDC), qui n’apaise pas les esprits et ne favorise pas la recherche du consensus pour une sortie pacifique de la crise », note le communiqué du Rassemblement.

Inscription ISJC

Tout en saluant les efforts de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), cette plate forme de l’opposition se dit prête à participer à un nouveau dialogue réellement inclusif et conforme à la résolution 2277 du Conseil de sécurité des nations unies. Elle invite à cet effet, toutes les parties à ce dialogue à se ressaisir et à concourir à la finalisation de la mission de la CENCO pour mener le pays à la tenue des élections apaisées.

Avenir politique du président Kabila

S’agissant du sort politique du président de la république, le Rassemblement estime qu’en se prononçant solennellement sur son sort, Joseph Kabila reconnait que celui-ci est réglé de façon satisfaisante par la Constitution et que celle-ci sera appliquée dans toutes ses dispositions.

“En d’autres termes, à l’expiration de son second et dernier mandat, monsieur Kabila ne violera pas  l’article 220 de la Constitution en ce qui concerne le nombre et la durée du mandat présidentiel”, conclut le Rassemblement.

rassop

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.