La société civile de Kadutu plaide pour la restauration de la sécurité dans ce milieu

L’insécurité n’a pas encore dit son dernier mot dans la commune de Kadutu. Pas plus loin qu’hier mardi 14 Mai, qu’un jeune âgé d’une vingtaine d’années, répondant au nom de Thierry habitant le Quartier Cimpunda a été attaqué par des hommes en tenue civile, armées mais non autrement identifiées. Une situation que condamne la société civile de Kadutu et qui demande l’implication des autorités pour juguler cette pratique.

Selon les informations du président communale de Kadutu, Hypocrate Marume ; ce jeune garçon exerçait des activités de charge téléphones, vente des unités et transfert des musiques et Airtel money ; à la place dite ONEL vers 20 heures. Il ajoute que dernier a été blessé par balle dans le ventre et suit des soins dans une structure de la place.

« La société  civile de Kadutu condamne ce énième cas d’insécurité et demande à la population de dénoncer tout suspect dans nos entités auprès des services de sécurité, tout en mettant une collaboration étroite entre la police nationale congolaise et les cadres de base,  population et autres services de sécurité », fait savoir cette structure.

Nos sources demandent en suite au Gouverneur de province de doter des moyens matériels et financiers suffisants aux services de sécurité pour qu’ils améliorent leurs prestations dans la lutte contre l’insécurité dans cette partie de la ville.

Pour information, les jeunes de ce coin ont barricadé la route qui mène vers l’endroit dit « Genda » au lieu du drame, ceci pour dénoncer cette insécurité et exiger l’implication des autorités provinciales.

Rachel Rugarabura, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.