La Haye – Crise en RDC : 157 ONG s’opposent à la candidature de la RDC au Conseil de droits de l’Homme

La Haye – Crise en RDC : 157 ONG s’opposent à la candidature de la RDC au Conseil de droits de l’Homme

Dans un communiqué rendu publique ce 12 octobre 2017, près de 157 Organisations congolaises de défenses des droits de l’Homme désavouent la candidature de la République démocratique du Congo au Conseil de droits de l’Homme des Nations-Unies.

Selon ce document, la République démocratique du Congo, au regard de plusieurs cas des violations des droits de l’homme, le Congo ne remplit pas les critères. Les signataires exigent aux autorités de Kinshasa d’établir les responsabilités des auteurs des violations des droits de l’homme à travers des procès équitables.

« Le gouvernement congolais devrait renverser la tendance sur son territoire en matière de respect et de promotion des droits de l’Homme en assurant que les auteurs des violations graves des droits humains à tous les niveaux répondent devant la justice, au cours des procès transparents et équitables afin de mettre fin à l’impunité », a déclaré à Actualité.cd Jonas Mulumba, Coordonnateur de Justicia Asbl.

Pour les organisations signataires, la situation sécuritaire dans la région du Kasaï représente un tableau sombre de la RDC.

« Les atrocités commises dans la région du Grand Kasaï qualifiée récemment par la haute commissaire adjointe aux droits de l’homme de ‘pire crise humanitaire dans le monde’ avec la présence de 87 fosses communes, 5000 morts et 1,6 million des déplacés et réfugiés en l’espace d’un an, est le tableau que présente aujourd’hui la RDC », a ajouté Jonas Mulumba.

Toutes ces Organisations plaident pour l’élargissement des sanctions aux autorités congolaises pour des crimes liés à la non-organisation des élections considérée comme nœud de toutes ces violations.

Patrick Kambale

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.