Kalehe : La société civile sous noyau de Buzi Bulenga salut la délocalisation des rebelles dans cette partie

Environs 400 rebelles de Raia Mutomboki venus du village de Numbi, viennent d’être délocaliser vers le village de Kalungu dans le territoire de Kalehe ce mercredi 26 mars 2019. C’est sur ordre des autorités militaires au niveau provincial que ce geste qui fait suite aux cris d’alarmes de la communauté de Kalehe, s’est posé. Une action que soutient la société civile de ce milieu, qui a longtemps crié au déplacement de ces miliciens.

Pour James Musanganya, rapporteur de la société civile de Buzi et chercheur sur les questions liées aux violations des droits humains en territoire de Kalehe, cette délocalisation est un moyen de préserver la population de tout malentendu avec ces miliciens.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« La société civile sous noyau de Buzi se dit satisfait de la délocalisation des éléments rebelles Raia Mutomboki Ngubito de Numbi vers le village de Kalungu. De ce fait, nous adressons nos vivent remerciements aux autorités compétentes à tous les niveaux des efforts fournis pour que cette  délocalisation soit possible », souligne-t-il.

Notre source, adresse également ses gratifications au colonel ILUNGA Jean Jacques basé à Numbi pour l’effort de sensibilisation aux groupes armés. Elle cite le colonel Samy basé à Minova pour l’encadrement des éléments Raia Mutomboki qui se trouvaient cantonnés à Mubimbi (Minova).

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Cette structure citoyenne profite de l’occasion pour adresser un plaidoyer en vue d’assurer la délocalisation effective de ces rebelles dans différentes provinces du pays.

Elle craint que ces rebelles ne reviennent pour recours à des armes cachées, d’où  elle demande aux autorités hiérarchiques de les prendre en charge de manière conséquente, sous risque d’assister à des défections en défections.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.