ISP-Bukavu : Le PP annonce un dialogue avec une délégation du ministère national de l’ESU

ISP-Bukavu : Le PP annonce un dialogue avec une délégation du ministère national de l’ESU

Le Porte-parole des étudiants de l’Institut supérieur pédagogique (ISP) de Bukavu a réuni, lundi 4 décembre, ses camarades sur la crise qui secoue l’ISP en ces jours. Bahati Rubango a annoncé un probable dialogue avec une délégation du ministère national de l’Enseignement supérieur et universitaire, lié principalement au dénouement de la crise à l’ISP Bukavu.

« Nous nous sommes prêts pour le dialogue avec une délégation qui viendra de Kinshasa d’ici peu. Notre objectif est de voir les activités reprendre à l’ISP Bukavu. Chers camarades n’ayez pas peur. Le maire de la ville de Bukavu nous a rassuré qu’il n’y aura pas d’année blanche à l’ISP Bukavu cette année (2017-2018). Ils y a des enseignants que je rencontre et ils me disent qu’ils sont prêts à enseigner. Tout cela montre que les enseignants sont prêts à faire leur travail », a-t-il dit.

Inscription ISJC

Bahati s’inquiète de la manière dont les enseignants pourront évaluer les étudiants présentement en stage et souhaite que tous les stagiaires aient leurs côtes.

« Avant de débuter le cours il faut que les enseignants nous disent comment ils vont évaluer les étudiants par ce qu’ils ont refusé d’aller superviser les stagiaires. On ne sait pas jusqu’à présent comment ils vont évaluer les étudiants. On ne va pas accepter même qu’un seul étudiant manque les cotes» exige-t-il.

Il invite tous les étudiants de l’ISP Bukavu, anciens et nouveaux, à répondre à chaque fois qu’il y a l’appel pour la cause de toute la communauté des étudiants.

«Chers camarades continuer à répondre chaque fois que nous lançons un appel sur les ondes de la radio ou autres. Il faut nous mobiliser tous y compris les anciens de l’ISP, EDAP ISP. C’est à nous de réclamer nos droits dans le calme. Nous comptons sur vous. Sans votre présence, nous sommes fragiles », a-t-il conclu.

En rappel, depuis le 09 novembre dernier, les cours ont été suspendus à l’ISP Bukavu, au lendemain de la rencontre entre les autorités provinciales, le comité de gestion et les étudiants de l’ISP. A l’issue de la rencontre, le gouverneur de province, Claude Nyamugabo, avait annoncé la reprise des cours, le lendemain ; un appel qui sera boudé par les enseignants et qui a conduit à la pérennisation de la crise jusqu’à ce jour.

Vave Ruhurumba N.

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.