Élections présidentielles en RDC : quid de la candidature commune de l’opposition?

Les ténors de l’opposition en RDC, se réunissent à partir de ce lundi 13 novembre, en vue d’un accord sur une candidature commune au scrutin présidentiel du 20 décembre prochain. Les discussions commencent en Afrique du Sud, selon un communiqué publié dans ce sens depuis la semaine dernière.

Comme c’était en Genève pour les élections de 2018, les poids lourds de l’opposition congolaise ont choisi de réfléchir sur un candidat commun. Selon des sources concordantes, des pourparlers avaient déjà commencés avant même cette étape, où le débat se passer en plateforme.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

A cet effet, plus d’un observateur se demande qui parmi ces leaders d’opposition gagnera la confiance de ses pères. Tout de même, ces observateurs estiment qu’il faudra éviter les erreurs du passé et que cet éventuel accord tienne jusqu’au bout du processus.

Cependant, les informations à notre possession renseignent que Moïse Katumbi, président d’Ensemble pour la République, Matata Mponyo président du LGD, Martin Fayulu président de ECIDÉ et d’autres ont déjà envoyé leurs délégués dans la capitale Sud-africaine pour cette fin.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Après concensus, il reviendra à ces opposants de trouver l’un d’eux qui va se mesurer au candidat de l’Union sacrée.

Pour rappel, près de 44 millions d’électeurs sont appelés aux urnes le 20 décembre 2023 pour un quadruple scrutin : présidentiel, législatif provincial et national, mais aussi le local. Pour le présidentiel, 26 candidats sont en lice, dont cette élection va se jouer en un seul tour conformément à la Constitution congolaise.

Juvénal MUTAKATO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.