Edito : Marche et meeting,deux manifestations réussies au pays de Lumumba

Pour une première, la Rdc a vécu deux jours d’euphorie démocratique. Vendredi 26 octobre, l’Opposition battait le pavé. Le jour d’après, le Front commun pour le Congo organisait son rassemblement au stade Tata Raphaël. Qui a drainé le plus de monde ? Au regard de la réussite de ces deux manifestations publiques, la polémique bien de chez nous sur les chiffres paraît secondaire. Tant Kinshasa a offert une belle image sur le front de la liberté d’expression. Les démocrates sincères ont de quoi boire du petit lait. Le discours parfois caricatural sur le rétrécissement de l’espace des libertés était difficilement de saison dans la capitale. Chapeau bas aux initiateurs de la marche. Fière chandelle aux organisateurs du meeting. Félicitation aux militants et sympathisants de l’opposition comme de la Majorité. Des fleurs à la Police nationale congolaise pour l’encadrement de ces deux manifs publiques.
Reste à espérer que ce printemps ou ce redoux s’installe dans la durée. Et qu’il s’étende sur le pays. Kinshasa n’étant pas toute la RDC.
A moins d’un mois du go de la campagne, le processus électoral y gagnerait en crédibilité. Et le pays serait difficilement caricaturé comme il l’est souvent. Parfois à raison ou en raison de l’excès de zèle de certains hiérarques au sein de l’appareil d’Etat ou des forces de sécurité. Mais la plupart des temps, à cause de l’activisme du Congo bashing. Car, un coup d’œil du côté des voisins de la RDC suffit pour réaliser que le pays de Lumumba n’est pas le plus caractéristique des violations des libertés d’expression. Bien au contraire.
Si les différentes parties prenantes peuvent construire sur ce qui vient de se passer le week-end, l’épithète démocratique qui qualifie la République du Congo gagnerait en substance.

Jambordc.info

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

 

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.