Dr Andy, le médecin tradi-praticien ougandais arrêté à Bukavu

Dr Andy, le médecin tradi-praticien  ougandais arrêté à Bukavu

Connu sous le nom de Dr Andy, le sujet ougandais Koko Roy, exerçant le métier de tradi-praticien dans la ville de Bukavu, a été arrêté par le service de l’ordre le matin de ce jeudi 13 juillet 2017.

Au cours d’un point de presse ce 13 juillet, le Maire de la ville de Bukavu, Philémon Yogolelo, précise que l’incriminé est de nationalité ougandaise qui affiche des informations impudiques partout dans la ville, se faisant passer pour médecin sans détenir les documents lui permettant d’exercer cette profession.

Inscription ISJC

« C’est un sujet ougandais qui a été arrêté ce matin. Il était recherché pour des affiches qu’il a mises partout dans la ville. Le visa qu’il détient ne lui permet pas d’exercer la profession de guérisseur qu’il prétendait exercer ici dans la ville de Bukavu », a confié Philémon Yogolelo à la presse.

Le Maire croit qu’il s’agirait d’une escroquerie puisque, poursuit-il, les documents brandis par l’incriminé présentent des irrégularités.

« La première autorisation qu’il a, porte sa photo et, malheureusement, lorsqu’on rentre dans le texte, les noms qui sont repris ne sont pas siens. La deuxième autorisation qu’il détient porte son nom mais la photo de quelqu’un d’autre. De toutes ces considérations, nous estimons que nous sommes en face d’un escroc, et un escroc qui est finalement un sujet étranger », a-t-il affirmé.

Quelques habitants estiment que le contenu des affiches produites par Koko Roy dit Dr Andy et éparpillées dans toute la ville de Bukavu, attente aux mœurs et met la vie de la population en danger. Ils encouragent le maire pour cette décision.

« Nous étions choqués du silence des autorités face au contenu de ces affiches. Aujourd’hui, le Maire s’est décidé de mettre la main sur ce pseudo médecin, nous l’encourageons. C’est un éveil, un signe de la restauration de l’autorité de l’Etant dans la ville. Nous souhaiterions qu’il poursuive d’autres qui prétendent exercer de cette manière », a confié  Théophile Barhacikubagirwa, habitant de la ville de Bukavu.

Ce tradi-praticien se dit à même de réformer l’organe génital masculin mais aussi soigner toutes les maladies incurables telle le VIH/Sida.

Florence Bahati

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.