Dossier Mbobero : La NDSCI rejette en bloc la déclaration commune faite à Kaningu

La Nouvelle dynamique de la société civile rejette en bloc l’accord de Kaningu du 30 mai à Bukavu qui a donné faveur aux victimes de Mbobero 8 hectares et 80 000 milles dollars. C’est après le passage d’une délégation du président honoraire de la République, guidée par son épouse Olive Lembe que cette structure citoyenne l’a fait savoir.

Dans une conférence de presse tenue ce 06 mai 2019 dans la salle Aprodeped, le président de la NDSCI, souligne que les vrais mandataires de victimes n’étaient pas  présents dans la réunion qui s’est tenue à Bukavu dans la salle Kaningu parce que ce n’était pas la procédure appropriée pour remettre cette population dans leurs droits. Il confirme avoir rejeté plusieurs appels lui proposant une somme d’argent pour participer à ces manigances qui nuisent cette population victimes de Mbobero qui n’a plus d’abrite.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

A la NDSCI d’informer qu’elle a transmis un cahier de charge comportant les vraies attentes de ces victimes demandant au président honoraire Joseph Kabila de mettre en place une commission de géomètres de son côté et les autres indépendants pour procéder à la reconstitution de limite car selon lui, la concession de Kabila ne doit pas demeurer un mystère.

Rachel Rugarabura, JRI

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Un commentaire sur « Dossier Mbobero : La NDSCI rejette en bloc la déclaration commune faite à Kaningu »

  1. LES NEGOCIATIONS DEMANDEES ABOUTIRONT AUX BONS FRUITS. CEPEDANT, LE FAIT QUE LES “VRAIS REPRESENTANTS DES VICTIMES” REJETTENT LA SOLUTION APPROUVEE LIBREMENT PAR LES VICTIMES ELLES-MEMES, LAISSE CROIRE EN UNE MANIPULATION POLITICIENNE. POURQUOI N’ONT-ILS PAS DENONCE, AVANT LES NEGOCIATIONS OU AVANT LE RETOUR DE LA PARTIE VIOLATRICE A KINSHASA, QU’ILS ETAIENT OBSTRUES D’Y PARTICIPER? POURQUOI LES VICTIMES N’ONT-ELLES PAS RECLAME LEUR PARTICIPATION QUI Y ALLAIT DE LEUR PROPRE INTERET? … QU’A CELA NE TIENNE! … D’AUTRE PART, L’EX-PRESIDENT DE LA RDC EST PRIE DE COMPRENDRE QUE CE N’EST PAS L’HONNEUR D’UN COQ DE COMBATTRE UN OEUF. CELA ILLUSTRERAIT LA MANIERE DONT IL A GERE SON PEUPLE PENDANT SON REGNE, ET QU’IL CONTINUE A GERER A TRAVERS SA MAJORITE PARLEMENTAIRE. L’ADHESION DU PRESIDENT FELIX AU FCC N’A RIEN CHANGE. A L’ALLURE OU VONT LES CHOSES, UNE MOTION DE MEFIANCE DE LA MAJORITE PARLEMENTAIRE REMPLACERA LE PRESIDENT FELIX, AVANT LA FIN DE SON MANDAT, PAR TONTON EMMANUEL SHADARY. QUI VIVRA, VERRA!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.