Ciriri (Bukavu): La société civile fustige la justice populaire et appelle à la collaboration avec la police

Ciriri (Bukavu): La société civile fustige la justice populaire et appelle à la collaboration avec la police

La Société civile de Cikonyi dans la commune de Bagira invite les habitants de Ciriri à la collaboration avec les éléments de la police et rejeter le recours à la justice populaire en cas d’insécurité dans cette partie de la ville de Bukavu.

Contacté par jambordc.info, Gentil Kulimushi, acteur de la Société civile de Cikonyi, fustige le comportement agressif de la population de Ciriri, faisant recours à la justice populaire toute les fois qu’un présumé bandit ou voleur est appréhendé dans ce quartier de la ville.

«  Nous félicitons  la police qui a  mis la main sur un présume voleur qui a  échappé  à  la justice populaire. Toutefois, nous constatons que la police est  abandonnée à elle-même,  par les autorités  qui devraient les encadrer pour qu’ils puissent mieux sécuriser  les habitants. La population doit bien collaborer avec la police  et dénoncer  les cas suspects  au lieu de recourir à la justice populaire », a-t-il dit.

Cette réaction intervient au lendemain de l’assassinat d’une femme, Yvette M’Zahinda, par des hommes armés, la nuit de mercredi à jeudi 07 décembre à son domicile.

A en croire notre source, un présumé faisant partie du groupe de ces bandits appréhendé par la population aurait été sauvé de justesse par l’intervention de la police.

Courroucés, les jeunes ont vandalisé le bureau de la police commis au quartier avant de barricader la route nationale n° 2 vers Busoka à  quelques mètres de l’hôpital général de référence de Ciriri pour dénoncer « ce nième cas d’assassinat ».

Loni Irenge Joël

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.