Bukavu : Un jeune brûlé vif sur avenue Mwangaza, la NDSCI exige le renforcement de la sécurité à Kadutu

Bukavu : Un jeune brûlé vif sur avenue Mwangaza, la NDSCI exige le renforcement de la sécurité à Kadutu

Un cas de justice populaire à été enregistré la nuit du mardi a ce mercredi 07 septembre 2022 sur avenue Mwangaza au quartier Nkafu dans la commune de Kadutu.

Selon Patrick Mungu Akonkwa président de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI) noyau communal de Kadutu qui livre l’information, la victime est un jeune garçon d’environ une vingtaine d’années qui a été retrouvé brûlé le matin de ce mercredi 7 septembre.

Inscription ISJC

Selon cet acteur de la société civile, des informations nécessaires sur cette violation des droits de l’Homme n’ont pas été élucidées et les auteurs de cet acte demeurent également inconnus.

Patrick condamne pour cela la léthargie de la part des éléments de la police affectés à cet endroit, la faible implication des autorités locales dans la recherche de la vérité dans des telles circonstances et la passivité du système de renseignement à collaborer pour la sécurité et la protection de la vie humaine qui est sans doute sacrée.

” Nous interpellons pour la énième fois les autorités locales et policières sur le maintien de la sécurité dans la commune de Kadutu en général et au quartier Nkafu en particulier où l’insécurité semble avoir pris une grande ampleur. Des pertes en vies humaines sont signalées, des justices populaires, des biens des habitants emportés et sans que rien ne soit fait.
Entant qu’une structure des droits humains, nous rappelons a toute la population de la commune de Kadutu et celle de la ville de Bukavu en général également que la vie humaine est sacrée et nul n’a le droit d’ôter la vie à son proche. “, Martèle-t-il.

Notre source pense que l’affectation du budget participatif de la commune de Kadutu dans le renforcement de la sécurité des habitants serait une importante contribution dans la lutte contre ce fléau dans cette partie de la ville.

Rappelons que ce même quartier a enregistré un mort par fusillade d’une femme sur avenue Cibera, la destruction des plusieurs portes des boutiques, des maisons d’habitation pillées et plusieurs biens ont été emportés sur avenue Michombero par les hommes armés non autrement identifiés la nuit du 05 au 06 août 2022 à en croire toujours notre source.

Gisèle Bashwira

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.