Bukavu : Les habitants du quartier Nkafu craignent les conséquences des canaux bouchés de conduite des eaux

Bukavu : Les habitants du quartier Nkafu craignent les conséquences des canaux bouchés de conduite des eaux

Les habitants du quartier Nkafu en commune de Kadutu dans la ville de Bukavu alertent sur le bouchage des plusieurs caniveaux d’évacuation des eaux suite aux immondices observés ces derniers temps dans ces canaux.

Ils l’ont fait savoir lors d’un entretien avec un reporter de jambordc ce mercredi 27 juillet 2022.

Inscription ISJC

Lucien Nfundiko l’un d’eux indique que les habitants des avenues hôpital général et Cibera subissent actuellement des conséquences sur le plan sanitaire causées par les immondices qui bouchent les canaux des eaux qui séparent ces deux avenues.

Ce dernier exprime la crainte de faire face aux inondations durant la période pluvieuse prochaine si rien n’est fait dans l’urgence par les parties prenantes à ce problème.

“Le canal d’évacuation des eaux qui proviennent de camp TV vers la clinique universitaire de l’Université Officielle de Bukavu (UOB) est actuellement bouché par les immondices y jetés par les habitants de ces milieux. Pendant la saison sèche ce canal d’eau qui sépare les avenues hôpital Général et cibera est considéré comme un dépotoire des immondices pour le quartier Nkafu. Ceux qui aplanissent leurs parcelles ont aussi trouvé l’endroit où déverser leurs déchets. Nous nous attendons déjà aux inondations et énormes dégâts que peut causer ce problème quand d’ici là il va pleuvoir si rien n’est fait. Ces saletés venant de camp TV s’éparpillent souvent sur avenue de la clinique ce qui rend ce coin de la ville très sale.” Explique-t-il.

Lucien Fundiko appelle pour cela ses compatriotes habitants de cette partie de Bukavu à une prise de conscience. Pour lui, la population éprise de bonne volonté devait se charger du débouchage de ces installations lors des travaux communautaires dits “salongo”. Il appelle également les cadres de base à s’impliquer dans la supervision d’exécution des ces travaux afin de prévenir le pire qui risque de rendre cette même population victime.

 

Gisèle Bashwira

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.