Bukavu : Les opportunités de la loi électorale pour les femmes politiques au centre d’une table ronde tenue par JDH-RDC

Bukavu : Les opportunités de la loi électorale pour les femmes politiques au centre d’une table ronde tenue par JDH-RDC

Après la promulgation de la nouvelle loi électorale contenant des innovations de promotion des femmes et des personnes vulnérables, l’organisation Journaliste pour les droits humains JDH/JHR-RDC multiplie des séances de sensibilisations avec des différentes couches de la population congolaise.

L’objectif étant de contribuer aux stratégies de hausser le niveau de représentation des femmes aux postes politiques et dans les instances de prise de décision.

Inscription ISJC

Pour ce jeudi 28 juillet 2022, des responsables des partis politiques et autres femmes ambitieuses se sont réunis autour d’une table pour discuter sur ” la participation politique des femmes dans la gestion, quelles opportunités offertes par la loi électorale “.

Au cours de ces échanges, un rapport sur la participation des femmes dans les institutions tant étatiques que privées a été présenté au public. Ce dernier démontre une faible représentation des femmes dans les institutions concernées par la recherche.

Les participants ont, au cours de ces assises loué la volonté du gouvernement Congolais de vouloir hisser les femmes à des postes de responsabilité et permettre aux ambitieuses de concourir aux élections au même titre que les hommes.

Rosine Kanyonyo, présidente fédérale du parti politique Union des Congolais pour le Progrès (UCP), se réjouit de la thématique choisie lors de ce débat. Elle demande à d’autres femmes ambitieuses de bien capitaliser le moment actuel pour bien affronter les élections qui pointent à l’horizon.

« Je tiens vraiment à remercier les organisateurs de cette table ronde. Ça nous a permis de revoir les places que nous occupons dans nos partis et établir des stratégies pour capitaliser les innovations contenues dans la nouvelle loi électorale » a-t-elle déclaré.

Ainsi, un appel a été lancé aux responsables des partis politiques pour encourager les femmes à se porter candidates afin qu’elles soient élues et occupent par la suite des postes des responsabilités dans les institutions du Pays.

« Nous sommes sûrs que si les responsables des partis politiques qu’on a réunis aujourd’hui tiennent en compte des recommandations qui ont été fournies par notamment les participants, nous aurons plus de femmes élues à la prochaine législature en République Démocratique du Congo (RDC). Il était question de revoir les opportunités que présente la nouvelle loi électorale pour les femmes » a laissé entendre Julienne Baseke, coordinatrice de AFEM

Cette table ronde a été organisée par JDH-RDC en partenariat avec l’Association des Femmes des Médias (AFEM) et l’Ecole Technique de Journalisme (ETJ) dans la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu. Elle s’est tenue à l’hôtel Elizabeth situé en commune d’Ibanda.

Patrick MAKIRO

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.