Bukavu : la société civile s’en va en guerre contre les éboulements des terres sur les sites impropres à la construction

Dans le but de prévenir les dangers d’éboulement de terre et barrer la route aux constructions anarchiques à Bukavu,  la société civile a planté 140 plantules sur le site Gihamba 1 et 2 sur avenue Kaziba dans la cellule Mbeke en commune d’Ibanda ce 28 Janvier 2019.

Pour la société civile noyau d’Ibanda, il faudrait que les cadres de base de continuent à entretenir ces plantules pour la protection de ces sites et ainsi prévenir les dangers de l’éboulement qui  paralysent nombreuses familles dans la ville de Bukavu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

«Nous avons pensé  à ces plantules pour prévenir les dangers de l’éboulement de terre. Comme vous le savez très bien, nous avons déjà connu plusieurs cas de mort(…) nous pensons que cette fois les cadres de base vont continuer à entretenir ces plantules pour que demain nous ne puissions pas enregistrer d’autres pertes en vies humaines, pour continuer à barrer le chemin aux autres qui veulent continuer à y construire leurs maison d’habitation… »,explique David Cikuru, président de la société civile noyau d’Ibanda

La société civile, promet élargir cette action même dans les autres communes si les dirigeants aideraient à évacuer la population qui a construit sur les sites impropres à la construction dans la ville de Bukavu.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Rachel Rugarabura

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.