Bukavu : La société civile appelle à une journée ville morte le 27 septembre pour exiger la libération de Bunagana

Bukavu : La société civile appelle à une journée ville morte le 27 septembre pour exiger la libération de Bunagana

La société civile forces vives demande aux habitants de la ville de Bukavu d’observer une journée ville morte mardi 27 septembre 2022 pour exiger la libération de Bunagana au Nord-Kivu qui est occupé par les rebelles du M23.

Dans une déclaration du 24 septembre 2022, cette structure citoyenne dénonce la détérioration de la situation sécuritaire à l’Est de la République démocratique du Congo(RDC) précisément dans les provinces de l’Ituri et Nord-Kivu qui sont sous état de siège mais également l’occupation de Bunagana par les M23.

Inscription ISJC

” Nous exigeons la libération immédiate de Bunagana occupé actuellement par des terroristes du M23 , l’accélération du processus du retrait de la MONUSCO en RDC et aussi la levée de l’Etat de siège au Nord-Kivu et en Ituri à cause de ces résultats mitigés dans ces provinces”, Lit-on dans cette déclaration.

Dans cette sortie signée notamment par le président urbain de la société civile Jackson Kalimba, cette structure citoyenne demande également à la population de rester en alerte et de recourir à l’article 63 de la Constitution dans le cas actuel.

Enfin, en solidarité avec la population de Goma, la société civile demande aux habitants de Bukavu d’observer scrupuleusement la journée ville morte ce mardi 27 septembre 2022 en restant à la maison et annonce une série d’actions citoyennes pour exiger en urgence la récupération de Bunagana.

Philémon Mutula

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.