Bukavu : La fédération de la société civile s’insurge contre la consommation des boissons fortement alcoolisées

Bukavu : La fédération de la société civile s’insurge contre la consommation des boissons fortement alcoolisées

La consommation des boissons fortement alcoolisées par notamment les jeunes fait toujours la une dans la ville de Bukavu.

Des maisons de vente et commercialisation de ces boissons continuent à pousser comme des champignons par-ci par-là dans les quartiers et avenues des trois communes que compte la ville de Bukavu.

Inscription ISJC

Cette situation continue à percer avec douleur les coeurs des organisations d’encadrement des jeunes et faitières de la société civile.

C’est le cas de la fédération de la société civile qui déplore la passivité des autorités urbaines et provinciales pour mettre fin à ce fléau qui attaque principalement les jeunes.

“Avec la production, l’importation et la commercialisation des boissons fortement alcoolisées à l’exemple de ZAGARA, OJ, SIMBA, KAHOGOJO et autres dans les villes et territoires de la province du Sud-Kivu et même du Nord-Kivu notre jeunesse est exterminée. Plusieurs corps sans vie sont retrouvés dans les différents coins des villes et territoires” a déploré Frédéric Mushagalusa, président de la fédération de la société civile.

Cette structure citoyenne pense que la persistance du système de consommation de ces boissons au Sud-Kivu serait une politique externe de vouloir anéantir la jeunesse pourtant elle constitue un pilier d’une nation forte et prospère.

“La Fédération de la Société Civile ne doute pas un seul instant que c’est une politique montée à l’interne comme à l’externe de la RDC. La Fédération de la Société Civile à travers ce message avec cette image interpellatrice décrète un état d’urgence contre les boissons fortement alcoolisées et lance dans l’extrême urgence la campagne Jeunesse sans alcool pour mettre fin à cette guerre contre l’espoir aujourd’hui sur laquelle repose toute une nation” poursuit-il.

Ce phénomène a été également déploré par l’organisation Génération pour l’Avenir Meilleur (GAM), une structure pour l’encadrement et promotion des talents des jeunes. GAM appelle pour sa part les autorités provinciales à prendre avec sérieux cette question de consommation des boissons fortement alcoolisées pour sauver cette jeunesse menacée.

Don Patrick

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.