Bukavu : La campagne d’identification des motocyclistes suspendue depuis plus de deux semaines

Bukavu : La campagne d’identification des motocyclistes suspendue depuis plus de deux semaines

La campagne d’enregistrement des motocyclistes lancée par le ministre provincial de transport et voies de communication sur toute l’étendue de la province du Sud-Kivu n’évolue plus depuis le 18 août 2022.

Cette procédure consistait aux motards de payer 10$ pour recevoir en contre partie une carte pour motocycliste ainsi qu’un gilet numéroté au dorsal.

Inscription ISJC

Cependant, dans un entretien avec un report de jambordc ce jeudi 1 septembre 2022, Kashali Enama Erhaha Moba cordonateur provincial de l’Association pour la Solidarité Nationale des Motocyclistes du Congo (ASONAMOC) renseigne que ce bureau d’enregistrement n’est plus opérationnel et ils ignorent le pourquoi.

” Depuis le jour de la mise en vigueur de la mesure interdisant la circulation des motards sur la route Patrice Emery Lumumba, le centre d’identification n’ouvre plus ses portes. Je pense que les autorités provinciales réfléchissent sur les pistes de solutions pour la poursuite de l’identification des motocyclistes car ils nous ont promis de reprendre dans un bref délai. D’ailleurs, le ministre provincial de transport et voies de communication Malumbi Matthieu vient de convoquer une réunion dans les après-midi de ce même jeudi avec les responsables des associations des motocyclistes de la ville de Bukavu. Dans nos différentes revendications, nous plaidons pour qu’on nous permette de rouler sur le boulevard Patrice Emery Lumumba afin de travailler dans toutes avenues de la ville. Par exemple à Nyawera nous pouvons quitter quartier latin et nous diriger vers l’avenue du gouverneur, au feu rouge même chose pour quitter la place de l’indépendance vers l’avenue saio et à d’autres rond- points de la commune d’Ibanda. Nous pensons qu’à cette occasion il pourra nous parler aussi de la poursuite de cette campagne comme il a promis la reprise dans un bref délai. Mais je pense toute fois que même si le centre était opérationnel, les motards ne se soumettraient plus facilement à l’enregistrement étant donné que le 18 août même ceux qui étaient déjà enregistrés ont été victimes de cette interdiction d’exercer sur la route Lumumba allant de Ruzizi 1 er jusqu’à labotte” Explique Kashali.

Pour rappel, cette campagne d’enregistrement des motocyclistes a été lancée pour lutter contre l’insécurité que causaient ceux qui infiltraient ce secteur.

Gisèle Bashwira

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.