Bukavu : “J’ai pour une fois donné le massage de mon gré”, le chauffeur Robert Ngwasi

Bukavu : “J’ai pour une fois donné le massage de mon gré”, le chauffeur Robert Ngwasi

Les chauffeurs et usagers de certaines routes de la ville de Bukavu se disent satisfaits du travail qu’abattent les éléments de la police routière affectés à certains endroits.

Ils l’ont dit à un reporter de jambordc.info dans la soirée de ce mercredi 27 juillet 2022 lors d’une descente d’observation dans les rues urbaines.

Inscription ISJC

Ces usagers de route disent apprécier nommément les efforts des éléments affectés sur le tronçon routier Sonas jusqu’à l’endroit dit Mobile en passant par la mosquée.

En effet, depuis plusieurs semaines des policiers de roulage sont engagés dans ce tronçon dans la lutte contre les embouteillages surtout dans les heures vespérales. Ces derniers sont désormais secondés par d’autres agents de l’ordre habillés en tenues de police, casques et détenant des motos pour réguler la circulation.

Dans leur procédure, ils s’assurent avec engagement que les conducteurs ne multiplient anormalement les bandes et que tous conduisent selon les normes.

Selon l’un des conducteurs rencontré à Nyawera Robert Ngwasi pendant qu’il stationnait pour se payer du pain, le travail de ces agents de l’ordre est sincèrement à louer.

“Je viens de libérer aujourd’hui une somme de 10000 Francs Congolais équivalant à 5 USD qu’on appelle en jargon de route (massage) pour encourager un policier commis à Nyawera et en plus sans qu’il ne me demande. Je l’ai fait parce que j’ai été touché par son souci manifeste de voir la route dégagée pour que les gens roulent aisément et cela à 19heures passées.Je sais qu’ils font un travail d’équipe et dans cette lancée, je prendrai l’engagement de les motiver à tour de rôle. Le montant n’est pas grand mais c’est la cause de son octroi qui lui vaut toute sa valeur. Retenez, avant je mettais 2h de temps voire plus de mon Bureau vers Place de la paix pour atteindre mon domicile à Nguba. Je dis bien 2 heures pour un trajet de moins de 2km, ça rendait véritablement fou de colère. Si par exemple j’étais un conducteur de taxi-bus, c’est un manque à gagner criant. Actuellement je mets 15 à 20 minutes à cela. Leur travail n’est pas parfait mais il y a lieu de louer leurs efforts pour les encourager à faire plus” Explique-il.

A quelques mètres de marche, le reporter de votre média s’est entretenu avec Blandine Kakuja qui s’approvisionnait en carburant à la station prêt de la mosquée de Bukavu. Tout en reconnaissant le travail qu’abattent ces éléments sur ce tronçon cette fonctionnaire de l’Etat Indique qu’il y a lieu de faire plus.

“Je pense que ces agents de l’ordre affectés sur la route sont sur la bonne lancée parce qu’on voit certains d’entre eux se démener avec engagement pour rendre fluide la circulation particulièrement sur le tronçon Sonas-Mobile. Cependant en passant tout à l’heure par Nyawera j’ai été choquée par certains conducteurs qui violent délibérément le sens unique instauré sur la route Nyawera-Hippodrome. Cette situation crée un réel désordre et occasionne des embouteillages qui auraient pu être évités par les roulages affectés à ce lieu et qui laissent ces inconscients passer. Nous sommes conscients que tard dans la soirée ils peuvent être fatigués pour avoir été sur la route depuis la matinée mais du moment qu’ils sont encore à leurs postes, ils doivent user de leurs compétences pour barrer la route à ceux qui apparemment sont, on dirait amis aux embouteillages sur la chaussée” renseigne cette mère de 5 enfants avant d’attacher sa ceinture de sécurité et se rendre dans une cérémonie festive.

Notons que ces conducteurs demandent aux autorités de tutelle de consacrer les mêmes efforts aux autres axes de la ville réputés aux embouteillages. Ils pensent qu’il est aussi important d’outiller au même niveau ces éléments de la police pour qu’ils émettent sur la même longueur d’onde en terme d’engagement dans ces attributions particulières.

 

Joyce KALUMUNA.

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.