Bukavu : Des habitants de Ciriri réclament la libération de leur frère à l’auditorat militaire de Bukavu

Bukavu : Des habitants de Ciriri réclament la libération de leur frère à l’auditorat militaire de Bukavu

Quelques habitants de l’avenue Munanira au quartier Ciriri ont organisé un sit-in à l’auditorat militaire de Bukavu, ce mercredi 19 juillet. Ils exigent la libération de Grégoire Mirindi, habitant Munanira incarcéré depuis lundi 17 juillet dernier.

«Nous venons exiger la libération de notre frère Grégoire Mirindi arrêté depuis lundi pour un motif inconnu par la police de Muhungu. Nous avons appris qu’il a été transféré ici à l’auditorat militaire et c’est pourquoi la population de Munanira,  venons réclamer sa libération. Si les autorités militaires ne le relachent pas, nous acceptons tous d’être arrêtés et subir le même sort que Mirindi », a confié un des manifestants.

Le quinquagénaire Mirindi  qui exerce le métier de porte-faix (communément appelé mushimamo » vit son calvaire depuis son arrestation. Son épouse craint qu’il ne meure de faim.

Inscription ISJC

« Depuis lundi matin, il a quitté la maison sans avoir mangé. Je suis venue hier pour lui rendre visite, le militaire a refusé que je ne lui donne à manger. J’ai peur qu’il ne meure de faim parce qu’il frissonnait déjà hier. Et les conditions carcérales risquent de le précipiter à mort. L’autorité militaire nous a exigé 400 dollars américains pour le libérer alors que nous n’avons rien », a dit en sanglotant, Mwavita, épouse du prisonnier.

Sur leur pancarte on pouvait lire “Tunataka amani, murudishe mze wetu” qui se traduit par “Nous voulons la paix, relachez notre viellard”

L’auditeur militaire s’est réservé de tout commentaire.

Destin Balungu

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.