BUKAVU : Des acteurs sociaux et politiques promettent leur apport dans la lutte contre les accidents de circulation routière

BUKAVU : Des acteurs sociaux et politiques promettent leur apport dans la lutte contre les accidents de circulation routière

Les accidents de circulations routières continuent de s’enregistrer à Bukavu et dans différents territoires de la province du Sud-Kivu avec des morts et blessés au passage. Le dernier cas en date est celui survenu dans la soirée du dimanche 31 juillet 2022 vers Feu Vert au quartier Nyalukemba en commune d’Ibanda. Deux personnes blessées et des enjeux endommagés, tel a été le bilan de ce dernier accident.

Pour trouver des causes et pistes de solution à ce phénomène qui reste d’actualité à Bukavu, l’Association des femmes des médias (AFEM) en collaboration avec la Synergie des médias d’Uvira-Fizi (SYMUF), a tenu une conférence sous forme de dialogue communautaire dans la ville de Bukavu ce lundi 1er août 2022.

Inscription ISJC

Ce dialogue qui a réuni autour d’une même table les organisations des conducteurs des enjeux roulants, les structures de la société civile, organisations de protection des droits humains et le ministère de transport et voies des communications, a tourné autour de l’apport des parties prenantes dans le secteur du transport afin de lutter contre les accidents de circulation routière à Bukavu.

Au cours de ce dialogue, les participants ont énumérer les causes favorisants les accidents de circulation à Bukavu, c’est notamment, le délabrement avancé des certains tronçons routiers, manque de contrôle technique pour certains véhicule, l’absence des panneaux de signalisation, la délivrance sans contrôle des permis de conduire, la carence des parking public et l’inefficacité de certains éléments de la police de circulation routière.

Pour réduire sensiblement le taux d’accidents à Bukavu, les parties prenantes ont recommandées aux autorités provinciales ayant dans leurs attributions le transport de bien vouloir règlementer ce secteur afin de protéger les conducteurs et les passagers.

Ayant pris part à ces échanges, le ministre provincial du transport et voies des communications, Malumbi Mathieu s’est engagé à fournir plus d’efforts pour faire les suivis des mesures prises par le gouvernement provincial dans son secteur afin de mettre la population à l’abri du danger.

« Nous allons faire de notre mieux pour répondre aux suggestions soulevées au cours de ce dialogue et cela selon les limites de nos moyens. Nous disons encore que toutes ces préoccupations vont commencer à trouver des solutions à partir de maintenant, nous demandons juste à toutes les parties de jouer chacun son rôle selon ses responsabilités » a promis le ministre Mathieu.

Patrick MAKIRO

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.