Bukavu/campagne de distribution des moustiquaires : certains habitants disent n’en avoir pas bénéficié

Bukavu/campagne de distribution des moustiquaires : certains habitants disent n’en avoir pas bénéficié

Plusieurs ménages de la ville de Bukavu disent n’avoir pas reçu les moustiquaires imprégnées d’insecticide pendant la campagne distribution gratuite lancée en août dernier au sud-kivu par le vice gouverneur Marc Malago dans le cadre du programme national de la lutte contre le paludisme (PNLP).

Ils l’ont dit samedi 10 septembre 2022 lors d’un entretien avec un reporter de jambordc.info.

Inscription ISJC

Selon certains d’entre eux rencontrés aux quartiers Kasali et Nkafu en commune de Kadutu, plusieurs ménages de leurs avenues n’ont pas reçu des moustiquaires pendant cette campagne qu’ils prenaient pourtant comme une opportunité pouvant les aider à prévenir le paludisme.

Pour Georges Ninda habitant du quartier kasali, certains habitants de son quartier pensent que cette situation est dû au nombre insuffisant des moustiquaires imprégnées prévues pour la distribution gratuite pendant la dite campagne.

” Nous avons entendu que les moustiquaires imprégnées d’insecticide seront distribuées aux ménages et les personnes qui s’en ont chargées passaient dans mon avenue Kabono au quartier Kasali malheureusement ils faisaient abstraction de certaines maisons. Par exemple chez moi, ils ne sont pas entrés dans notre enclos on se demandait si c’était leur stratégie de travail ou bien certains ménages n’étaient pas ciblés.”, Explique-t-il.

Avis partagé par Gisèle Kinja habitant au quartier Nkafu non loin de l’hôpital général qui pense quant à elle à un nombre élevé de ménages qui attendaient la réception des ces outils contrairement à ce que prévoyait le PNLP.

“La majorité des ménages sur l’avenue hôpital général n’ont pas reçu des moustiquaires. On voyait ces agents chargés de distribution passer et moi je pensais que soit ils distribuent suivant les numéros des parcelles et que notre tour arrivera mais à ma grande surprise j’ai appris que la compagne a été clôturée pendant que moi et plusieurs autres habitants de mon avenue n’avons pas été servi.” s’indigne cet habitant.

Pendant ce temps les ménages ayant bénéficié de ces moustiquaires se réjouissent de leur efficacité dans la prévention du paludisme par le fait qu’elles bloquent tout passage aux moustiques pendant le sommeil.

Contacté à ce sujet, le cordonateur du PNLP au Sud-kivu docteur Fredy Ndongozi a fait savoir que plus de 90% des ménages ont été servis dans les 27 zones de santé ciblées.

Il appelle les chefs des quartiers ou bien ceux des avenues qui n’ont pas bénéficié de ces moustiquaires en faveur de leur administrés de s’approcher des bureaux centraux pour la revendication.

” Nous demandons à tout celui qui n’a pas reçu les moustiquaires de se manifester au sein du bureau central de cette campagne. Si c’est un grand nombre, nous leur demanderons de se faire enregistrés auprès des chefs de leurs quartiers ou des avenues et ces derniers passeront dans les bureaux centraux pour revendiquer afin que ces ménages soient également servis. “, Explique ce responsable du PNLP.

Pour rappel, plus de sept millions cinq cents sept milles moustiquaires étaient prévues pour la distribution gratuite aux ménages des 27 zones de santé ciblées du Sud-Kivu pendant cette campagne de 7 jours lancé le 20 août dernier.

 

Gisèle Bashwira

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.