Bukavu : Agression d’un jeune garçon à Bagira, les présumés auteurs transférés devant leurs juges naturels

Bukavu : Agression d’un jeune garçon à Bagira, les présumés auteurs transférés devant leurs juges naturels

La situation était tendue la matinée de ce vendre 20 novembre 2020 dans la commune de Bagira en ville de Bukavu au Sud-Kivu. Sur base, les jeunes en colère se sont rendu au commissariat de la police nationale congolaise, PNC de la place pour réclamer justice à l’un de leur, agressé la soirée de ce jeudi par certains éléments de la police dans ce même milieu. Une situation qui n’a pas laissé indifférent le bourgmestre de la commune de Bagira, Patience Bengehya, qui se saisit de ce dossier pour le suivi.

D’après les proches et familiers de la victime, un jeune âgé de 23 ans,  répondant au nom de Gianny Mushagalusa a été arrêté par la police, ceci après avoir été tabassé à mort et dépouillé de tout ce qu’il possédait par deux éléments de l’ordre la nuit du 19 novembre 2020.

Inscription ISJC

Pour manifester leur mécontentement, des habitants en majorité des jeunes du milieu, se sont rendu au commissariat de la police pour réclamer les accusés afin de faire payer leurs crimes. Chose qui n’a pas été fait.

De son côté, le bourgmestre de Bagira a appelé la population au calme après avoir donné l’ordre de rendre la victime à l’hôpital.

« J’appelle la population au calme. Comme la victime est déjà à l’hôpital pour les soins, le commandant vient aussi d’arriver. Nous allons commencer les enquêtes dès maintenant pour établir les responsabilités des uns et des autres… », a expliqué Patience Bengehya.

A noter que, présentement les deux accusés ont été transmis à l’auditorat  militaire pour répondre de leurs actes devant la loi, renseigne les sources policières contactées par la Rédaction de Jambordc.info.

Rachel Rugarabura, JRI

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.