Beni/attentat de la bombe à Kasindi : au moins 17 personnes tuées à l’église 8ème CEPAC de Lubirigha

Beni/attentat de la bombe à Kasindi : au moins 17 personnes tuées à l’église 8ème CEPAC de Lubirigha

Au moins 17 personnes ont été tuées et une vingtaine d’autres gravement blessées, le dimanche 15 janvier 2033 lors de l’explosion d’une bombe artisanale dans l’église de la 8ème CEPAC de la commune de Kasindi-Lubirigha dans la province du Nord-Kivu et cité frontalière avec l’Ouganda située à 90 kilomètres au Nord Est de la ville de Beni.

Les autorités administratives et sécuritaires qui se sont rapidement rendues sur le lieu du drame ont procédé à l’évacuation rapide des blessés pour des soins appropriés, tandis que les corps sans vies ont été amenés à la morgue.

Inscription ISJC

Selon le porte-parole des opérations Sokola1, capitaine Anthony Mualushayi, il s’agit d’un sujet kenyan.

Cet officier des FARDC a ainsi salué la collaboration de la population et l’invite à la vigilance et à se méfier d’attroupements.

« Nous avons réussi à mettre la main sur un sujet kenyan qui était impliqué dans cet attentat. En exploitant le suspect arrêté, tout laisse à croire qu’il s’agit bel et bien d’un acte terroriste posé par les terroristes ADF-MTM, pour accomplir leur volonté d’attaquer l’une des agglomérations, parce que c’est comme ça que les terroristes avaient déjà prédit depuis les fêtes de fin d’année », a-t-il indiqué à la radio Okapi.

Le capitaine Anthony Mualushayi a demandé aux populations de dénoncer les personnes suspectes dans leurs milieux.

 

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.