Judy Kinjaah (artiste) : « Il faut que les femmes agissent aussi »

Judy Kinjaah (artiste) : « Il faut que les femmes agissent aussi »

En marge de la campagne de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes, une jeune artiste musicienne du Sud-Kivu, Judy Kinjaah, s’est mise en position pour dénoncer les violences faites à la femme. Dans une interview avec jambordc.info, Kinjaah appelle les femmes à briser le silence pour revendiquer leur droit.

Selon  cette artiste, la musique permet aux femmes de prendre conscience de leurs valeurs et de pas se fier aux préjuges et coutumes rétrogrades  qui placent toujours en seconde position. Pour Kinjaah, la femme doit agir pour prendre sa liberté en main.

Inscription ISJC

« Ma seule façon de réagir c’est par la musique, j’ai une chanson dénommé Mon cris,  consacrée aux femmes pour leur dire qu’elles sont capables de mieux faire. Qu’elles sont capables de faire des projets, faire de leur vie quelque chose de plus signifiant que de juste s’asseoir et subir tout ce qui se passe dans le monde. Il faut qu’elles agissent aussi, il faut qu’elles prennent leur vie en main » confie-t-elle.

En dépit de la prise de conscience des femmes, elle appelle la communauté à changer sa façon de considérer la femme pour lui permettre  de prendre une place  importante dans la société.

«Je demanderais à tout le monde de commencer à respecter les droits des femmes et à réfléchir sur traitement de la femme en la famille et en dehors de la famille.  Je dirai à tout le monde de à consacrer du temps pour réfléchir  sur la place de la femme »,  recommande-t-elle.

La campagne des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes est célébrée cette année sous le thème « Ne laisser personne de côté : mettre fin à la violence contre les femmes et les filles ». Débuté le 25 novembre, la campagne sera clôturée le  10 décembre.

Loni Irenge Joël

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.