Rdc : A la délégation du conseil de sécurité, l’opposition s’en tient à ses exigences

La coalition de l’opposition congolaise composée de 7 têtes d’affiche, a remis samedi son mémo à la délégation du conseil de sécurité de l’Onu qui s’est séjournée à Kinshasa. Mémo dans lequel on peut lire les mêmes revendications qui reviennent comme une rengaine.

« l’application à la lettre de l’Accord de la Saint Sylvestre, le rejet de la machine à voter, le nettoyage du fichier électoral, la décrispation du climat politique, l’accréditation des observateurs internationaux, l’appui matériel, logistique, et financier des Nations-Unies, la sécurisation des élections, le réaménagement de la Centrale électorale, la participation de candidats de l’opposition exclus du processus électoral… », telles sont les exigences de l’opposition politique congolaise.

Néanmoins, cette opposition n’exclue pas sa participation aux élections générales aux pays le 23 décembre 2018. Cinq des 7 leaders de l’opposition ont pris une part active aux échanges avec la délégation onusienne à Kinshasa. Il s’agit notamment de Martin Fayulu (Dynamique de l’opposition), Vital Kamerhe (UNC), Felix Tshisekedi (UDPS), Adolphe Muzito (Nouveau Élan), Pierre Lumbi (Ensemble).

Abel

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench