EPSP (Sud-Kivu) : Où vont les frais de fonctionnement destinés à 10 écoles de Kalehe ? Les chefs d’établissements en exigent la clarté

Dix chefs d’écoles primaires basées dans le territoire de Kalehe, dans la province du Sud-Kivu, dénoncent le détournement des frais alloués pour le fonctionnement de leurs écoles et s’en remettent au Gouverneur de la province pour qu’ils soient remis dans leurs droits. Ce sont des écoles insulaires qui, selon les signataires, se retrouvent en difficultés de fonctionner alors que les frais leur destinés sont décaissés chaque mois par le gouvernement mais ne leur parviennent pas.

Il s’agit de dix écoles primaires dont Ayagirwe, Ihoka, Ishovu, Kadutu, Lubiri/malira, Musaga, Musimbo, Misinga,  Nyamukandagwe d’ibinja et Iko, toutes situées dans le territoire de Kalehe en province du Sud-Kivu dans l’Est de la République démocratique du Congo.

« Nous, écoles insulaires, n’ayant aucune autre assistance, enclavées par nature, nous dénonçons avec grande amertume, le détournement de frais de fonctionnement de nos écoles qui nous rend plus malheureux que furent nos ancêtres pendant la colonisation », se plaignent les directeurs d’écoles, dans une correspondance adressée au Gouverneur de la province du Sud-Kivu.

Ils affirment qu’une somme de 45 mille francs congolais serait décaissée chaque mois en faveur de leurs écoles mais ne leur parvient pas.

« Quelle triste ségrégation si d’autres écoles reçoivent les frais en question 45000FC par mois, sauf nos écoles humiliées du territoire de Kalehe (…) Nous décrions cette situation d’apartheid  », déplorent-ils évoquant plusieurs défis auxquels ils sont confrontés.

« Nous sommes incapables d’équiper encore nos écoles insulaires ni faire des sorties administratives. Nos rapports scolaires ne sont plus élaborés au temps opportun car nous sommes victimes d’oppression », précisent le document.

Les chefs d’établissements sollicitent l’implication personnelle du Gouverneur mais aussi d’autres autorités auxquelles la correspondance est adressée pour plaider leur cause.

Materne Nsiku

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench