Uvira: montée des eaux du lac Tanganyika, le port de Kalundu en voie de disparition

Le commissaire lacustre d’Uvira plaide pour la fermeture temporaire du port de Kalundu menacé par les eaux du lac Tanganyika. Mungazi Amani qui s’est exprimé au micro de JamboFm ce vendredi 12 avril indique que la montée de ces eaux place les services qui œuvrent à ce port dans des mauvaises conditions.

Selon ce commissaire lacustre, la situation est actuellement dramatique à ce deuxième port du pays. Tous les ouvrages récemment inaugurés notamment l’entrepôt et les bâtiments construits sont inondés par des eaux.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes
Port de Kalundu

Ce qui pousse Mungazi Amani de demander aux autorités nationales et provinciales de prendre des mesures urgentes afin qu’une solution soit urgemment trouvée.

“Le quai de manutention de trois môles qui constituent le bassin du port est inondé.Toute la partie aire de stockage libre est inondée, mais aussi l’eau prend l’orientation d’atteindre progressivement l’aire de stockage ferme et pour l’instant les manœuvres d’approches pour les accostages deviennent un peu compliqué vu que les quais ne sont visibles. De plus, les bollards sur lesquels on attache les câbles sont engloutis”, a-t-il déploré.

Cette situation touche également les habitations construites aux enlentours du lac. Plusieurs familles de cette ville ont abandonnés leurs maisons suite à cette montée d’eau. La situation actuelle selon les témoins nécessite une aide humanitaire.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Des sources concordantes renseignent que le directeur général de la Régie des voies fluviales (RVF), Daniel Lwaboshi, a aussi alerté sur la menace que représente la montée de ces eaux sur les infrastructures portuaires et les activités économiques dans les villes de Kalemie et Uvira.

Daniel Lwaboshi est descendu sur terrain ce lundi 8 avril pour se rendre compte des dégâts causés par la crue du lac, notamment l’inondation du port de Kalundu, récemment rénové par l’entreprise Trade Mark Africa.

Le directeur de la RVF a appelé le gouvernement Congolais entre autres à doter son entreprise des moyens de curage de la rivière Lukuga. Cette rivière est, selon lui, l’unique exécutoire du lac Tanganyika.

Frédéric Mpoy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.