Uvira : La monusco invite les populations civiles à coopérer avec les forces de l’ordre plutôt qu’avec l’ennemi

La Mission de l’organisation des nations unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO) a organisé un café de presse à son quartier général situé à Kavinvira en territoire d’Uvira ce mardi 21 février. Jean Tobie Okala, chef de l’information publique à la Monusco Uvira, invite les populations civiles à collaborer avec les forces de l’ordre plutôt qu’avec l’ennemie.

« La Monusco a enregistré ces dernières semaines du mois de février, beaucoup d’incidents allant des pillages à des allégations des viols des femmes, des vols des bétails, voire des prises en otage des civils en territoire d’Uvira et de Fizi. À en croire la même source, ces événements ont naturellement des incidences sur la vie des populations qui sont obligées de fuir leurs localités.

C’est dans ce cadre que la mission onusienne a participé à l’opération « poing bleu » des FARDC contre les groupes maï-maï », renseigne-t-il.

Okala demande aux populations de se désolidariser des groupes rebelles qui, selon lui, prétendent les protéger mais vivent sur leur dos. Il a fait savoir que la Monusco poursuit ses patrouilles conjointes avec la Police nationale congolaise (PNC) et les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), dans le but de sécuriser les populations locales.

 

Placide Kefa,

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.