Tshopo/Campagne électorale : une fois élu, Dénis Mukwege rendra Kisangani une ville de transformation agricole

“Nous allons commencer le plan de paix en 2024, et nous devons dire trop c’est trop. Nous devons nous prendre en charge, c’est possible que Kisangani devienne une ville de transformation agricole. Propos tenus par le Docteur Denis Mukwege, candidat n° 15 à l’élection présidentielle du 20 décembre prochain, lors de son arrivée à Kisangani le mercredi 6 décembre.

L’avion du Prix Nobel de la paix a atterri à l’aéroport international de Bangoka vers 14h40 minutes. Sur le tarmac, les Cadres de l’ACRN, Regroupement politique qui le porte, l’attendaient pour une poignée de main de bienvenu avant de commencer sa course pour communier avec le public boyomais.

Inscription ISJC

Partout où il est passé, le numéro 15, était ovationné par la population qui ne jurait que sur lui à la tête de la République démocratique du Congo. A la tribune de la grande poste, Denis Mukwege a déclaré :

” Nous allons commencer le plan de paix en 2024. Et nous devons dire trop c’est trop. Nous devons nous prendre en charge ,” a martelé Denis Mukwege.

A la fin de son meeting, le professeur Dr Denis Mukwege a accordé la parole au public qui lui a exposé les différents défis liés à la province de la Tshopo en général.

”Le pays va mal ,nous voulons le changement et le changement c’est vous. Nous n’avons pas des routes, infrastructures et l’agriculture est en baisse,” a déclaré un habitant sur place.

Après cette communion avec le public, le candidat numéro 15 s’est dirigé au cimetière où les victimes de la guerre de six jours en 2000 entre les rwandais et les ougandais ont été enterrées. Sur le lieu, Mukwege s’est incliné sur la tombe de ces victimes en rappelant son combat sur la mise en oeuvre des recommandations du rapport mapping.

JOSEPH ROLD

Inscription ISJC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.