« Toutes les institutions de micro finance de Bukavu ne sont pas en difficulté », selon le professeur Mutabazi

« Toutes les institutions de micro finance de Bukavu ne sont pas en difficulté », selon le professeur Mutabazi

Depuis plusieurs mois on observe à Bukavu des institutions de micro finance qui ferment leur portes au grand mécontentement de la population épargnante. Ceci indigne plus d’une personne qui ne sait plus jusque-là en quelle coopérative faire confiance.

Le professeur Augustin Mutabazi Ngaboyaka indique que toutes les institutions de micro finance de Bukavu ne sont pas en difficultés.

Inscription ISJC

« Celles qui sont en difficulté sont connues. Il y a eu la COOPEC IMARA et maintenant c’est le cas de  la Mutuelle d’épargne et des crédits de Bukavu, MECREBU. Il y a aussi de petites coopératives qui ont des problèmes de liquidité », observe Mutabazi Ngaboyeka.

La faillite de certaines coopératives a amené nombreux habitants à vouloir retirer toutes leurs épargnes placées dans des institutions de micro finances en province du Sud Kivu. Ce qui, observe le professeur Mutabazi, peut avoir des lourdes conséquences pour ces institutions qui ne sont pas pourtant en situation difficile à ce stade. « Ce mouvement déstabilise à nouveau les opérations des autres coopératives qui ne sont pas encore tombés. C’est le cas de la Coopec Nyawera. Elle est en difficulté financière mais n’est pas encore en faillite », insiste le professeur Mutabazi. Il invite les habitants à poursuivre régulièrement leurs dépôts et retraits dans des coopératives encore viables.

 

 

 

 

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.