Sud-Kivu: Zacharie Lwamira alerte sur la situation sécuritaire des députés provinciaux

Sud-Kivu: Zacharie Lwamira alerte sur la situation sécuritaire des députés provinciaux

Le président de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu Zacharie Lwamira dénonce à l’intention de l’opinion provinciale et nationale, la situation qui prévaut à l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu depuis la transmission de la motion de censure contre le gouvernement provincial. Il invite les autorités tant nationales que provinciales, d’assurer la sécurité des députés provinciaux, car selon lui, actuellement la situation sécuritaire de tous les députés provinciaux est très préoccupation. Le président de l’organe délibérant du Sud-Kivu l’a dit au cours d’un point de presse tenu ce mardi 30 novembre 2021.

A cette occasion, Lwamira a alerté sur ce qu’il qualifie d’insécurité dont sont victimes les élus provinciaux. Il motive son affirmation par le retrait des éléments commis à sa garde rapprochée, l’attaque ciblée du domicile du député provincial Georges Musongela en date du 27 novembre 2021 aux environs de 19heures par les personnes inconnues de suite de sa signature de la dite motion de censure, le fait de voir l’Assemblée provinciale assiégée par un nombre important des policiers sans qu’il en est formulé la demande.

Inscription ISJC

” Il est par ailleurs rapporté qu’un huissier de justice serait introduit dans les enceintes de l’Assemblée provinciale pour prétendement exécuter une décision judiciaire RAO40 déjà retractée par l’arrêt du conseil d’Etat rendu sous RA144/145/040. Cette situation est en violation de l’article 6 du réglement intérieur de l’Assemblée provinciale qui dispose qu’aucune autorité admnistrative, judiciaire, militaire ou policière, civile ou politique ne peut exercer ses prérogatives dans les enceintes de l’Assemblée provinciale sans l’accord écrit du président de cet organe. Je viens de me voir dégarni des éléments commis à ma garde rapprochée et ceux commis à mon domicile avec brutalité sans précédent sans que je n’en ai pas été informé au préalable de mobile d’une telle attitude”, déplore Zacharie Lwamira

Et d’ajouter:

” Pour l’instant, la situation sécuritaire de tous les députés provinciaux du Sud-Kivu est très préoccupante et demande une attention particulière des autorités tant provinciales que nationales. Eu égard à tout ce qui précéde, je mets en garde toute personne qui atteiterait à la sécurité d’un seul député provincial du Sud-Kivu ou qui prétenderait des initiatives de nature à empêcher l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu d’exercer ses prérogatives constitutionnelles”, a-t-il poursuivi.

Pour Lwamira, loin des honorables députés l’intention de nuire ou de s’acharcher à qui que ce soit mais plutôt qu’un exercice constitutionnel et démocratique dans le souci d’améliorer les conditions de vie de la population Sud-Kivutienne à travers une bonne gouvernance en province tel que voulu par le président de la République Félix Thisekedi.

En rappel, l’examen et le vote de la motion de censure contre le gouvernement provincial du Sud-Kivu sont prévus ce jeudi 02 novembre 2021 à l’hemicycle provincial. L’autorité provinciale y est conviée.

Rédaction

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.