Sud-Kivu : Le gouvernement congolais appelé à sécuriser les sites touristiques pour faciliter un tourisme responsable

Sud-Kivu : Le gouvernement congolais appelé à sécuriser les sites touristiques pour faciliter un tourisme responsable

L’humanité célébre la journée mondiale du tourisme responsable le 02 juin de chaque année. Après un étude faite, il été a prouvé que le tourisme responsable est une façon de voyage qui respecte au mieux les jeux de développement local, de protection de l’environnement ainsi que de rencontre avec les populations.

Ce qui ne s’observe plus dans la province du Sud-Kivu en particulier et dans la partie Est de la République démocratique du Congo en général, plusieurs guerres qu’à déjà connues le pays ont fait que le tourisme n’est plus beaucoup fréquenté par les touristes étrangers.

Inscription ISJC

Opportunité pour le coordonnateur du Cabinet de Réservation et d’Evaluation des Compétences au Performance Touristique en RDC (CREPT) Dieudonné Chiko, d’appeler les autorités congolaises à sécuriser les sites touristiques pour un tourisme responsable.

Il indique que le tourisme responsable est encore appelé tourisme d’éthique c’est à dire un tourisme qui respecte les normes liés à l’environnement.

Chiko fait savoir que le touriste c’est quelqu’un qui a l’envie de découvrir, de développer mais aussi c’est quelqu’un qui veut aller très loin par rapport à ses ambitions.

” Ici chez nous, nous avons des milieux et sites touristiques qui peuvent attirer les touristes mais avec la réalité liée à l’insécurité, ils ont du mal à venir visiter nos sites et nous, nous avons des difficultés de définir un tourisme responsable dans le contexte actuel du pays. La province du Sud-Kivu a des jolies sites touristiques à visiter mais suite à l’insécurité, les touristes préfèrent aller ailleurs. Le tourisme est un secteur qui peut apporter beaucoup d’argent pour la province mais nous regrettons parce qu’on ne constate plus la place de l’Etat dans le tourisme alors que c’est l’État qui facilite le tourisme surtout en apportant la sécurité aux touristes mais également les facilités à avoir le visa dans un bref délai mais ici chez nous ce ne pas le cas voilà pourquoi je peux dire que le tourisme responsable est très important mais ici chez nous je dirais que c’est ne pas praticable vu que beaucoup des sites ne sont pas visités”, regrette le coordonnateur du CREPT.

Dieudonné Chiko révèle que la RDC à perdue 32% du taux de fréquentation des touristes suite aux attaques perpétrées par les groupes armés dans différentes parties du pays.

Signalons que la province du Sud-Kivu regorge plusieurs sites touristiques notamment, le parc national de Kahuzi Biega où on trouve la fone et la flore, l’île d’Idjwi avec des belles vues sur le lac Kivu pour ne cité que cela.

Natasha Balegamire

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.