Sud-Kivu/projet Tufaulu Pamoja: Laprunelle Asbl forme 30 jeunes leaders sur la non-violence et la consolidation de la paix

L’association sans but lucratif LaprunelleRDC forme depuis ce lundi 14 juin 2021  trente (30) jeunes leaders responsables des organisations des jeunes sur la non-violence, la consolidation de la paix et la transformation des conflits.

A en croire la directrice exécutive de la prunelleRDC ASBL, Madame Judith Maroy, ces assises de deux jours soit du lundi 14 au mardi 15 juin 2021 vise à outiller les jeunes dans la culture de la paix qui est un moyen de prévention des conflits. L’objectif est de faire de ces participants, des jeunes communautaires et communicateurs sociaux dans la non-violence active, la consolidation de la paix et la transformation des conflits dans leurs entités respectives.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Judith Maroy indique qu’à travers ces assises, les participants auront des nouvelles connaissances sur les stratégies de prévention des conflits dans les communautés pour leur permettre de devenir des vrais médiateurs en utilisant des méthodes traditionnelles et modernes de résolution des conflits.

Nous réunissons les trente jeunes leaders, dans le cadre du projet Tufaulu Pamoja (Réussissons ensemble) qu’on a commencé depuis le début de cette année en cours. Nous voulons à travers cette formation, faire des jeunes qui devraient s’impliquent désormais dans  la recherche de la paix dans leurs différentes communautés. On sait voir aujourd’hui l’ampleur qu’ont prise les réseaux sociaux, les violences avec laquelle les gens s’expriment désormais sur les réseaux sociaux. Et nous à travers ce projet, on veut influencer un tout petit peu et amener les jeunes à agir désormais dans la non-violence, à penser comment consolider cette paix que nous avons chèrement acquise mais aussi les initier à la transformation des conflits dans nos milieux respectifs“, a expliqué Judith Maroy.

Le vice-gouverneur de la Province du Sud-Kivu qui a ouvert cet atelier de formation de deux jours a, à cette occasion invité des jeunes à bannir la violence dans leur quotidien mais de promouvoir la la paix et ainsi l’histoire du pays et de la province sera changée.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

Il sied de rappeler que le projet “Tufaulu Pamoja” est financé par l’ambassade de la Suède à travers  CAFOD et exécuté au Sud-Kivu par Laprunnelle ASBL.

Moïse Aganze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.