Sud-Kivu : L’UDPS appelle au rapatriement du corps d’Etienne Tshisekedi

Sud-Kivu : L’UDPS appelle au rapatriement du corps d’Etienne Tshisekedi

 En mémoire de la mort d’Etienne Tshisekedi, ancien président de l’Union pour la démocratie et les progrès sociale (UDPS), les militants du parti ont participé, jeudi 1 février, à une messe d’action de grâce. La fédérale du Sud-Kivu, José Emina, interpelle la communauté internationale pour le rapatriement du Sphinx de Limete dans son pays.

« Personne ne pouvait penser qu’en cette date du 1 février 2017, Etienne quitterait la terre. En tant que chrétiens nous avons organisé une messe à sa mémoire. Nous disons merci au Seigneur.  Nous nous sommes dit que, même s’il n’est pas encore enterré, nous ne pouvons pas nous taire cette journée », fait savoir José Emina présidente fédérale de l’UDPS.

Inscription ISJC

Elle recourt à l’implication la communauté internationale pour entamer  le processus du rapatriement du decujus pour l’enterrer sur le sol de ses ancêtres.

« Nous demandons à la communauté internationale de nous venir en aide pour nous amener le corps d’Etienne Tshisekedi, afin qu’il soit inhumé sur le sol de ses ancêtres », interpelle-t-elle.

Emina pense que les acteurs politiques de la RDC craignent la dépouille comme ce fut le cas alors qu’il était encore vivant.

« Ça fait déjà une année qu’il est mort mais, son corps continu à trainer là en Belgique. Cela montre que, ce qui le fait trainer sont en train de craindre son corps comme ils le craignaient quand il était encore vivant », a-t-elle regretté.

Etienne Tshisekedi, alors président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) est mort le 1 février 2017, peu après la signature de l’accord global et inclusif de la Saint Sylvestre, l’Accord du 31 décembre 2016.

 Marie-Louise Nsimire

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.