Sud-Kivu : Les mouvements citoyens au réseau Airtel pour une amélioration de ses services

La réduction des tarifs, l’amélioration de qualité de la connexion, la rationalisation des mécanismes de transfert d’argent via le mobile Banking ; sont les réclamations contenues dans un mémorandum des mouvements citoyens (LUCHA, OBAPG-RDC, IL EST TEMPS) et la société civile adressé auprès de la maison de télécommunication Airtel. C’est ce jeudi 04 avril 2019 que ces mouvements l’ont fait savoir lors d’un sit-in devant les portes d’Airtel.

Pour Judith Maroyi, membre du mouvement Lutte pour le changement, LUCHA, la réduction du prix d’activation SMS intervenue ce 02 avril 2019, prouve que plusieurs mois durant, la maison Airtel a intentionnellement privé la population de ce service d’activation SMS en un coût raisonnable.

A côté de ceci, ces manifestants parlent du double payement lors d’une transaction financière par Airtel-money, de la mauvaise qualité de la connexion que ce soit pour les appels que pour l’internet surtout aux heures vespérales.

« Nous ne pouvons plus accepter que vous continuez à appauvrir notre peuple par des pratiques commerciales que vous ne pratiquez même pas dans d’autres pays, alors que ceux-ci ne vous offrent pas un marché aussi immense que la RDC avec ses 90 millions d’habitants », peut-on lire dans cette correspondance.

Ces derniers recommandent à Airtel de revoir son tarif et l’adopter aux tarifications antérieures.

« Nous appelons vivement Airtel à revenir à la tarification suivant : 20unités pour 4 minutes, 20 messages et 2 mégas ; 50unités pour 9 minutes, 50 messages et 10 mégas ; 100unités pour 20 minutes, 100 messages et 20 mégas et enfin 500fc pour 100 mégas »

Au bout de 5 jours, si les recommandations émises ne sont pas rencontrées, ces mouvements citoyens annoncent un boycott aux services de Airtel et au besoin, réclamer aux dirigeants de résilier son contrat.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.