Sud-Kivu : Les jardins verticaux, une solution à la pollution plastique et à la crise alimentaire

Dans le souci d’initier les jeunes générations aux techniques agricoles, la jeune entreprise Briquette du Kivu après la  fabrication des briquettes vient de passer à autre phase, celle du recyclage des bouteilles de plastique et tous les conteneurs plastiques pour monter des jardins verticaux. Dans un entretien avec la presse, ce mercredi 05 juin, le responsable de cette entreprise pense que le système de jardin intelligeant va intéresser les jeunes qui pourront retrouver par la suite, la passion de l’agriculture, ceci pour faire face à la crise alimentaire.  

Partant du constat selon lequel la pollution plastique est très grave pour la nature, le jeune entrepreneur de la Briquette du Kivu, Murhula Zigabe fait savoir que si rien n’est fait, la communauté pourra être empoisonnée par des plastiques qui manquent une bonne gestion.

« Comme nous sommes une initiative qui se bat contre le changement climatique, nous ramassons dans des poubelles des plastiques que nous transformons en champs artificiels pour remonter des jardins verticaux », explique Murhula Zigabe.

Ce dernier affirme qu’avec ce système, les familles ont la capacité de produire plusieurs légumes sur un espace très réduit appelé le jardinage urbain, qui consiste à faire élever des jardins sur les murs des maisons.

« D’abord le jardin est beau ! C’est un jardin ornemental et ça permet à s’auto suffire en légume, en plus ça permet le recyclage des déchets de la maison et les  enfants auront ensuite le goût de l’agriculture », ajoute ce jeune entrepreneur.

Notre source appelle donc les personnes de bonne volonté et les autorités congolaises à venir en aide cette jeune entreprise « Briquette du Kivu », qui participe non seulement à la protection de l’environnement, mais aussi et surtout à l’encadrement de la jeunesse.

Elie Bigaba, JRI

2 thoughts on “Sud-Kivu : Les jardins verticaux, une solution à la pollution plastique et à la crise alimentaire

  1. Je soutiens cette initiative vraiment! j’ai connu ce Jeune entrepreneur il y a des années, et j’ai trouvé dans lui un grand talent !
    Que Dieu lui comble sa force enfin de promouvoir la jeunesse Bukavienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.