Sud-Kivu : Les étudiants donnent 48 heures aux enseignants en grève et promettent leur remplacement

Le collège des étudiants du Sud-Kivu condamne la grève des enseignants catholiques et protestants déclenchée depuis le 26 septembre dernier. Il l’a exprimé dans une déclaration adressée à tous les enseignants et gestionnaires des écoles catholiques et protestantes ce 30 septembre 2019 à Bukavu et dont copie nous est parvenue.

Cette déclaration signée par le Représentant provincial des étudiants, Ushindi Kazine Roméo, qualifie cette grève des enseignants, d’impropre car selon le collège provincial des étudiants, elle prive volontairement l’enseignement à la pépinière universitaire.

« Vu l’importance que présente cette formation pour nous et pour la nation, et au vu des conséquences qu’induirait cette grève ; nous, étudiants de la province du Sud-Kivu, nous demandons à tous les enseignants et gestionnaires des écoles qui ont décidé de priver nos cadets scientifiques de l’enseignement pendant tous ces jours, de lever le plus tôt possible de leur propre gré cette grève » peut-on lire dans cette déclaration publique.

Le collège provincial des étudiants fait savoir que si les cours ne reprennent pas dans les prochaines 48 heures, les enseignants seront déclarés des déserteurs, ceci avant d’appeler les étudiants à se préparer pour leur remplacement.

« Nous lançons un appel à tout étudiant ne désirant pas voir ses cadets privés de l’enseignement, de préparer les outils pédagogiques nécessaires pour dispenser toutes les leçons prévues dans le programme national si dans ces 48 heures la grève n’est pas levée », alerte le collège provincial des étudiants.

Pour rappel, les enseignants des écoles catholiques et protestantes du Sud-Kivu ont décrété une grève depuis le mardi 26 septembre dernier, pour exiger l’amélioration de leur salaire, soit 900$ par mois pour chaque licencié et 300$ pour un gradué et les sentinelles.

Elie Bigaba, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.