Bukavu : Des usagers de la route « Kibonge » déplorent son impraticabilité en cette période pluvieuse

Quelques semaines après le début de la saison de pluie, dans la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu, plusieurs tronçons routiers souffrent de la praticabilité. Une situation qui s’observe sur la route Kibonge, précisément à la place dite chez Kishibisha en commune de Kadutu. Opportunité pour des usagers de ce tronçon routier de hausser le ton pour déplorer cet état de la route et appeler les autorités à intervenir avant que le pire n’arrive.

D’après un constat fait ce mardi 1er Octobre par un reporter de Jambordc, les véhicules traversent difficilement cet endroit. Les piétons se créent un chemin qu’ils partagent avec des taxis motos car un petit lac s’est créé à ce lieu sous l’œil impuissant de l’autorité locale.

Un vendeur des souliers trouvé le long de cette route se plaint de l’état de cette route avant de révéler que quand il pleut, l’eau se déverse et stagne sur la route par manque de canalisation.

« La manière dont je vois cette route, elle est dans un état de délabrement très avance. L’eau stagne partout. Il n’y a pas de canalisation, ce qui cause des embouteillages. (…) Nous sommes dans des risques car ici nous sommes le long de la route », explique-t-il.

De leur côté, les usagers de cette route (chauffeurs et motards), disent être choqué par l’impraticabilité de ce tronçon routier qui crée non seulement des embouteillages mais aussi cause de pannes techniques de lueurs engins roulants.

Eu égard de cette situation, ces usagers de la route Kibonge appellent les autorités provinciales en général et du ministre provincial des infrastructures en particulier à mettre parmi les priorités de la province, la réhabilitation de cette route qui risque d’être totalement impraticable dans un bref délai.

Perrive Ampire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.