Sud-Kivu : les députés provinciaux doivent opérer un choix valeureux en élisant le nouveau gouverneur, (Aimé Boji Sangara après la validation de mandat à l’Asspr)

Les 44 députés provinciaux du Sud-Kivu élus lors du scrutin du 20 décembre 2023, ont été validés au cours de la plénière de validation des mandats, ce lundi 04 mars.

Après audition de 8 rapports des commissions et délibération de ces derniers, qui ont été mises en place pour étudier les dossiers des nouveaux députés élus récemment, la plénière a validé les 44 députés en examinant cas par cas.

Ces nouveaux élus jouissent désormais pleinement de leur mandat.

Cependant, à en croire le rapporteur du bureau provisoire de l’Assemblée provinciale Anani Lunanga, un délai de huit jours a été accordé aux élus du peuple frappés d’incompatibilité, de renoncer à leur mandat.

“Nous disons que tous ces députés provinciaux qui occupent d’autres fonctions disposent de cette échéance de temps à dater du lundi 04 mars 2024 pour opérer le choix entre le mandat de député et leurs postes autrefois occupés afin de ne pas tomber dans le cumul des fonctions,” explique Anani Lunanga au micro de Jambo.

Et de poursuivre :

“Les députés qui passeront de côté cette mesure qui n’est pas fantaisiste mais ressort de la loi, pourront perdre leurs sièges,”.

Et de préciser que “les mandats de 4 chefs coutumiers cooptés seront à leurs tours validés à la prochaine séance dans le but de totaliser 48 députés au sein de l’hémicycle provincial,” renchérit-il.

Parmi les députés provinciaux doublement élus en étant d’incompatibilité on note: Émile Sumaili, Aimé Boji Sangara, Olive Mudekereza, Murhula Kahasha Albert et tant d’autres.

Présent dans cette plénière, l’élu de Bukavu Aimé Boji Sangara a, à la même occasion renoncé à son mandat de député provincial, au profit de son premier suppliant Jackson Kalimba.

Il a ainsi appelé ses collègues à bien jouer leurs rôles, en choisissant un gouverneur sage et responsable.

“La province du Sud-Kivu a besoin d’un gouverneur remplissant les caractéristiques de responsable, sagesse et d’association ayant des atouts de rassembleur. J’invite les nouveaux députés provinciaux à choix valeureux au regard de la situation socio-économique et infrastrurelles que présente le Sud-Kivu,” a indiqué le ministre national du budget, élu de Bukavu.

La Sentinelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.