SUD-KIVU : Les bureaux du CPIF toujours fermés, la grève prolongée

SUD-KIVU : Les bureaux du CPIF toujours fermés, la grève prolongée

Les agents du  corps provincial des inspecteurs des finances (CPIF), du Sud Kivu sont toujours en grève sèche, ce 16 aout 2017. 

A l’origine, la réclamation de huit mois de salaire. Selon une source clé du service, les inspecteurs des finances auraient perçu leur dernier salaire au mois de décembre 2016. Dès lors, aucun n’a reçu son salaire malgré les prestations qu’ils offrent à la Province.

Inscription ISJC

La source précise que malgré les discussions à plusieurs niveaux pour mettre fin à la grève, les agents tiennent  toujours au recouvrement de la totalité de leurs salaires. Le cas contraire, ils poursuivent  leur débrayage car, martèlent-ils  « la grève est un droit reconnu par la constitution ».

Notre source pense qu’il serait mieux de faire activer  d’autres mécanismes, au plus pressé, pour payer tous  les agents en province affectés par le non payement de leurs salaires étant donné que  le manque à gagner financier du gouvernorat, pendant cette période de grève, affecterait davantage les conditions de vie de ces agents grévistes qui, du restent ne sont plus opérationnelles.

Quant aux inspections du CPIF pouvant conduire à la collecte des fonds auprès des contribuables dans la province, un cycle perpétuel de manque- à -gagner contre un manque-de-salaire est en train de prendre corps et cela,  du fil à l’aiguille et de l’aiguille au fil ; entre la province et ses inspecteurs financiers. «  L’argent est quérable ! »Implore-t-elle aux décideurs provinciaux.

En ce jour, toutes les portes sont fermées et portent la mention ! “EN GREVE”

Pour rappel, la grève des agents du Corps provincial des inspecteurs du Sud-Kivu s’ajoute à celle des autres agents du gouvernorat et services administratifs de la Province qui, depuis une semaine, passent la nuit à l’Assemblée provinciale et n’exigent que le payement de leur salaire de plus de dix mois.

Blaise Balezi

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.