Sud-Kivu : Les agents et cadres de la RTNC Bukavu reviennent en sit-in pour revendiquer leur bâtiment spolié

Sud-Kivu : Les agents et cadres de la RTNC Bukavu reviennent en sit-in pour revendiquer leur bâtiment spolié

Après avoir été tabassés au premier jour de leur manifestation devant le bâtiment de l’Etat où logait leur directeur provincial, les agents et cadres de la Radio télévision Nationale Congolaise (RTNC-Bukavu) ont repris leur mouvement de sit-in ce mardi 31 mai 2022.

Avec des t-shirts sur lesquels il est inscrit le nom de leur média, sachets noirs sur les têtes, calicots en mains, ces journalistes ont envahi encore une fois l’entrée principale de ce bâtiment de l’Etat situé sur le boulevard Patrice Emery Lumumba au quartier Ndendere en commune d’Ibanda dans la matinée de ce mardi 31 Mai.

Inscription ISJC

“C’est avec désolation et chagrin que les journalistes de la RTNC-Bukavu constatent ce lundi 30 Mai l’occupation illégale de la résidence officielle du directeur provincial de la RTNC Sud-Kivu par deux membres du gouvernement provincial. Cette résidence était octroyée depuis 1957 aux Directeurs Provinciaux de la Rtnc Sud-Kivu basé à Bukavu ” peut-on lire dans une dépêche mise à la disposition du public dans la soirée du lundi 30 mai 2022.

“Réhabilitée dans le cadre du Partenariat Public-privé (PPP) aujourd’hui convoitée par les membres du Gouvernement Provincial notamment le Ministre Provincial de Communication et Médias, Jeremie Basimane et le Commissariat Général des Petites, moyennes entreprises et entrepreneuriat “, poursuit cette dépêche.

Ces agents de l’Etat rappelent qu’après l’incendie de l’hôtel de Poste de Bukavu où fonctionne difficilement la Rtnc-Bukavu sans aucune assistance du ministère de la communication et médias, les démarches se poursuivent pour récupérer les biens octroyés à cette chaîne nationale.

Ces journalistes promettent de poursuivre leur lutte jusqu’à ce qu’ils soient remis dans leurs droits en cette période où certaines maisons des services de l’État continuent d’être spoliés par complicité de certains services étatiques.

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, le ministre provincial en charge de l’urbanisme et habitat, Jérémie Basimane réfute toutes les allégations portées contre lui au sujet d’un probable spoliation du bâtiment de l’Etat dont certains agents de la RTNC lui taxe.

Dans cette vidéo de moins de deux minutes, le ministre Jérémie Basimane explique le processus du partenariat public-privé qui a conduit à la réhabilitation du bâtiment qui fait l’objet.

“Le directeur actuel de la Rtnc n’a jamais habité dans ce bâtiment, tous ceux qui y vivaient, y étaient comme des locataires de l’État congolais” explique Basimane.

Don Patrick

Inscription ISJC

La Rédaction JamboRDC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.