Sud-Kivu : Les agences de transport en commun Bukavu-Uvira en grève de 3 jours

Les opérateurs d’agences du transport en commun de la ville de Bukavu qui desservent  sur l’axe  Bukavu – Uvira  en République  Démocratique du Congo via le Rwanda et le Burundi sont en grève depuis ce lundi 23 avril 2018. Interdits d’importer des produits alimentaires et cosmétiques provenant de l’extérieur, ils revendiquent la libre circulation des biens et des personnes.

Des sources au sein de l’agence « Mapasa Car » à Bukavu, dénonce les traitements dégradants que subissent les opérateurs et leurs clients aux frontières rwandaises et burundaises. Ils sont obligés de consommer ou jeter leurs produits (pourtant non à vendre) faute de quoi ils ne peuvent traverser.

« Nous achetons de simples produits comme les fretins, des produits cosmétiques, des boissons et autres. Ce ne sont pas des produits à vendre, mais à consommer à la maison, c’est juste un bagage à mains. Mais, les gouvernements burundais et rwandais ne nous le permettent pas, tandis qu’eux font passer facilement des produits provenant de notre pays vers les leurs. Nous, on comprend rien. Nous sommes des parents, des responsables, ce n’est pas compréhensible que nous revenions d’un voyage sans rien apporter à nos proches », confie cet opérateur.

En dépit de leurs efforts pour résoudre le problème, aucun compromis n’est, jusqu’ici, trouvé entre les antagonistes. Ils en appellent à l’implication de la Cepgl , Communauté Economique des Pays des Grands Lacs.

« Nous avons déjà discuté par trois fois de suite avec les autorités rwandaises et burundaises pour  tenter de conclure un accord à ce sujet, mais en vain. Nous attendons maintenant l’implication du gouvernement, du ministre de transport pour trouver une solution », ajoute-t-il.

A l’issue d’une rencontre tenue au rond-point Major Vangu dans la commune d’Ibanda, ces opérateurs économiques décident d’observer 3 jours de grève, en  attendant que la crise soit dénouée.

Le matin de ce lundi 23 avril, plusieurs passagers congolais ont été aperçus à la frontière de la Ruzizi 1 entre la RDC et le Rwanda, cherchant à trouver des véhicules privés pour voyager au Burundi et à Uvira.

Materne Nsiku

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.