Sud-Kivu : Le Rassemblement et les mouvements sociaux appellent à une marche pacifique jeudi 30 novembre prochain

Le Rassemblement des forces politiques et sociales avec les mouvements citoyens organisent une marche pacifique dans la province du Sud-Kivu, jeudi 30 novembre 2017.

Ils disent répondre au calendrier d’activités ressorti à l’issu du dernier conclave du Rassemblement de l’opposition politique en République démocratique du Congo, visant à obtenir les élections dans le respect de l’accord de la Saint Sylvestre exigeant l’organisation des  scrutins avant la fin de cette année.

Inscription ISJC

« C’est dans le but d’obtenir les élections dans un bref délais que toutes les femmes des forces vives et politiques du Sud-Kivu appellent à la mobilisation populaire pour faire respecter l’accord du 31 décembre 2016 et ainsi obtenir le bien-être social et économique des congolais », a dit José Emina, présidente fédérale du Rassemblement du Sud-Kivu, au cours d’un point de presse, mardi 28 novembre.

L’opposition appelle les femmes à se présenter à cette marche pacifique car, selon Emina, lorsque les femmes s’impliquent, la demande a toujours été exaucée.

« Les partis politiques de l’opposition, la Société civile et les mouvements citoyens appellent toutes les femmes éprises de paix et désireuses du changement, à se mobiliser massivement pour la marche pacifique organisée ce jeudi 30 novembre 2017, sur toute l’étendue de la Province à partir de 9 heures (…) il est vraie que chaque fois qu’une femme est impliquée, la requête a toujours été exaucée », conclut-elle.

A noter que l’opposition politique exige, à travers cette marche, l’organisation des élections dans un délais réduit et la transition sans le président Joseph Kabila, accusé d’avoir  entretenu des stratégies pour s’éterniser au pouvoir ; au mépris de l’accord du 31 décembre 2016 fixant les scrutins au 31 décembre 2017.

Jean-Marie Mulume

Inscription ISJC

Jambo1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.