Sud-Kivu : Le Caucus des femmes invite le gouvernement à promouvoir l’égalité des femmes dans les universités

Le Caucus des femmes Congolaises pour la Paix invite les étudiantes à prendre des femmes professeures et des femmes directrices de gestion comme des modèles à suivre pour leur avenir. Appel lancé lors d’un échange organisé par cette organisation des femmes entre les femmes professeurs d’université et institut supérieur des Bukavu, ce mardi 16 Mars 2021.      

A en croire la Secrétaire exécutive du caucus des femmes congolaises pour la paix, Madame Solange Slwashiga Furaha, ces échanges visaient aussi à mettre en place des stratégies de collaboration entre ces femmes professeures et des organisations des femmes.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes

« Nous sommes dans le mois dédié aux droits des femmes et le thème retenu met l’accent sur le leadership féminin d’excellence, une société égalitaire. Et nous entant que caucus des femmes qui abordons la question de leadership féminin et l’égalité entre les hommes et les femmes, nous avons pensé qu’il est important d’échanger avec les femmes professeures d’université et institut supérieur sur les stratégies de collaboration entre ces professeures et les organisations des femmes sur la promotion de l’égalité des femmes dans les universités », a expliqué Solange Lwashiga.

D’après elle, la pratique des filières prédestinées aux femmes et aux hommes doit finir, ceci pour donner la même chance aux filles étudiantes. Solange pense qu’il faut continuer à motiver les enfants en les montrant que quand on a le courage d’affronter les études universitaires, quel que soit le domaine, on peut y arriver.

ETJ, Ecole Technique des Journalistes pour la formation des journalistes
Photo de famille des femmes après échange

« La présence d’une femme secrétaire académique, directrice de gestion, c’est une  sécurité pour les filles d’abord et pour les étudiants garçons. C’est la justification même de la lutte des organisations qui promeuvent la participation des femmes aux postes de prise de décision comme une stratégie de paix et de sécurité », a-t-elle ajouté.

En présence du comité Directeur du Caucus des femmes dont l’honorable Kinja Mwendanga qui est la vice-présidente, Angnes Sadiki Nyabisoki Ministre honoraire de transport et communication en province ainsi que quelques organisation membres du caucus ; notre source appelle l’état congolais à mettre un accent particulier sur la scolarité des femmes et tenir compte de leurs compétences, ceci pour arriver à une égalité homme-femme dans les universités et instituts supérieurs.

A noter que cette activité s’est tenue dans la salle du caucus des femmes en commune d’Ibanda et a réuni plusieurs professeures d’universités et instituts supérieurs de la ville, notamment la présidente de la conférence provincial des chefs d’établissements de l’enseignement supérieur et universitaire au Sud-Kivu, Prof Masoka Wamtu Bibish.

Rachel Rugarabura, JRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.